mercredi 6 janvier 2016

Service minimum, pas le temps de… !

Panorama 2

Ce court billet, façon de vous dire que je n’ai pas encore passé l’arme à gauche et que je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi j’ai mis tant de temps à refaire surface… ?

Savoir

En septembre, comme chaque année je me suis rendu à Manthes voir une exposition organisée par les amis du Prieuré.

IMG_0296

Ce billet, je le dédie à Elina, avec qui j’aurais aimé parcourir les salles de ce prieuré et profiter de ses expériences et de sa compétence dans le domaine de l’Art, pour échanger nos points de vue sur les œuvres présentées.

IMG_0305

(Tableau de Bernard Rouyard)

Je suis sur que je ne me serai pas endormi en l'écoutant...!

Enfin, pour ceux ou celles qui n’auraient pas l’oreille musicale, pour une fois je ne vous ais pas mis du Mozart… !

Posté par grainsdesel à 16:24 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 21 juillet 2015

Salon international peinture sculptures « Arts et Lettres de France » de Bordeaux… !

IMG_3259

Je ne vais pas vous imposer un billet sur des compositions de scrapbooking , ou vous étaler tout mon harem avec les « Tofs » de la Smala d’un suricate râleur, quoique d’afficher sa vie privée c’est très tendance, surtout quand le bouche à oreille des concierges  peut vous amener à être invité à une émission de téléréalité très prisée des ramollis du bulbe… !

utopie

Au risque de ne point attirer de visiteurs et de les voir (du moins pour les commentateurs)  se réduire en peau de chagrin, ce sera encore un billet consacré à une exposition. Celle, très belle de peintures et sculptures qui a été organisée par « Arts et Lettres de France », dans l'ancienne église St Rémi de Bordeaux.

IMG_4342

Merci à Philippe Lambert et d’autres artistes pour leur autorisation de mise en ligne des montages photos. Lors de mes deux visites, j’ai pu dialoguer avec de nombreux artistes, notamment :

Anne Karine Derenne dite « Aka », qui à travers ses réalisations nous invite à explorer nos propres souffrances.

IMG_4112

(L’amour en cage- Equilibre de la vie)

IMG_4115

(Equilibre de la vie-Crucifixion mentale des temps modernes)

Christelle Ottaviano

IMG_4082

(Abstract)

Christelle m’a invité au vernissage d’une autre exposition au « Poisson Rouge »

IMG_4118

Pierre-Charles Harpillard

IMG_4083

(Encre sur papier- Sans titre)

Philippe Lambert dit « Plamlac, qui a été enthousiasmé par mes montages et avec qui j’ai pu échanger longuement sur son implication dans l’organisation de cette exposition. Ses cordages font plus vrai que nature à tel point que j'ai d'abord pensé à des photos.

IMG_4085

(Bacalan-Le crabe-Ombre et lumière)

Flore Bruic-Depes, la Présidente de la section « Beaux Arts ».

IMG_4103

(Naissance d’une cigale)

Arlette Entz

IMG_4104

(Le regard et les hirondelles de Saigon)

Hugues Joseph, ancien pharmacien qui utilise de nombreux pigments minéraux dans ses toiles.

IMG_4108

(La grotte-L'arbre au pantin)

IMG_4109

(L'arbre au pantin, détail)

Anne Maillet, qui arpente les rivages après de fortes pluies, à la recherche de ses trésors.

IMG_4166

(Bois flottés)

Pour ceux qui sont intéressés par ce genre de manifestation, je vous invite à visionner la première partie d’un  montage de mes visions suricatesques… !

À suivre

 

jeudi 9 juillet 2015

Les étés de Marnans 2015, expositions tableaux, photos...!

065

Chaque été à l’occasion des « Étés de Marnans » des expositions et des concerts  sont organisés en l’église St Pierre. Isolée dans une combe verdoyante au cœur du pays de Chambaran, l'église Saint Pierre de Marnans, classée Monument Historique depuis 1854, est une des plus remarquables églises romanes du Dauphiné. C'est sans doute au XIIème siècle que fut construite l'église actuelle, qui est en fait le seul édifice conservé d'un prieuré. Ce dernier, qui comportait à l'origine, appuyé sur le flanc nord de l'édifice, un cloître et des bâtiments conventuels, ne se releva jamais des dévastations commises par les troupes protestantes, dans les années 1560.

DSC07107

La simplicité des lignes, la sobriété élégante du décor et le grand dépouillement de l'édifice ne sont pas sans évoquer l'art cistercien dont l'église Saint Pierre de Marnans, sans avoir appartenu à l'ordre, nous offre un beau reflet.

Cette année, deux artistes peintres sont présentés : Stéphane Chabert .En une vingtaine de toile, il nous ouvre l’appétit avec ses prunes bleues alors qu’u n grand portrait,

MOV08700_0001

 sur fond bleu scrute notre réaction ; un joueur de guitare nous invite à nous mettre en route et suivre la patrouille des éléphants

MOV08702_0001

dans un safari animalier où les tigres, lions, buffles, zèbres, rhinocéros

MOV08705_0001

et même un tigre nous conduiront en pays Massai,

MOV08710_0001

accueilli par deux jeunes filles parées de leurs plus beaux bijoux.

Jean Guerrero, est de retour après y avoir exposé en 2013.

MOV08712_0001

Nous y retrouvons ses tableaux de chevaux, plein de vie, et ses danseurs de flamenco,

MOV08716_0001

témoins de la culture de sa terre natale.

MOV08718_0001

Autres toiles remarquables, beaucoup plus épurées de  musiciens,

MOV08721_0001

qui nous plongent dans un autre univers, celui de la musique.

MOV08721_0002

Enfin, Jean Claude Camatta, à travers ses photos, nous fait musarder dans les Chambarans

MOV08724_0001

« Champ bon à rien », au gré des saisons et des éclairages changeants.

MOV08724_0002

Je vous invite à visionner un montage vidéos de cette exposition, à découvrir jusqu’au 31 août 2015.

mercredi 3 juin 2015

Exposition (Ausstellung) photos Stephan Amm à Schwerin (Allemagne)… !

IMG_6176

(Stéphan Amm, photo perso)

Lors de mon dernier séjour à Schwerin, j’étais présent lors du vernissage de l’exposition

WALD

10

J’ai pu rencontrer Stephan, qui exposait de superbes photos, avec  des éclairages sublimes,

06

(Photo Stephan Amm)

05

(Photo Stephan Amm)

notamment des photos animalières, ce qui n’était pas pour me déplaire, vu mon grand intérêt pour ce genre de clichés.

Tabéa, animait le vernissage par un intermède musical à la harpe.

IMG_6179

(Photo perso)

Stéphan Amm a réalisé de nombreux clichés lors de ses déplacements à l’étranger, je vous invite à parcourir son site : https://www.facebook.com/StephanAmmPhoto

Pour l’expo, je vous mets un montage vidéo-photos.

Posté par grainsdesel à 12:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 27 mai 2015

Exposition Peter Klitta à la Kunsthalle de Schwerin… !

peter-klitta-manuela-heberer

(Photo Manuella Heberer)

Lors de mon dernier séjour à Schwerin, je suis allé voir à la Kunsthalle E-Werk,

IMG_0811

une exposition consacrée à Peter Klitta. Il a réalisé de grandes peintures à partir de photos, ou portraits de personnages connus, notamment:

IMG_6745

Robert Falcon Scott (1868-1912) un officier de la Royal Navy et explorateur polaire britannique, considéré comme l'une des principales figures de l'âge héroïque de l'exploration en Antarctique.

IMG_6712

Friedrich Wilhelm Joseph Ritter von Schelling (1775-1854) est un philosophe.

IMG_6746

Ernst Barlach (1870-1938) sculpteur expressionniste allemand, Il était belliciste avant la Première Guerre mondiale, mais sa participation à la guerre a changé sa position, et il est connu pour ses sculptures contre la guerre.

IMG_6707

Fjodor Michailowitsch Dostojewski (1821-1881) un des plus importants écrivain de Russie.

IMG_6708

Edgar Allan Poe (1809-1849) poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur américain, ainsi que l'une des principales figures du romantisme américain.

IMG_6739

George Orwell (1903-1950) écrivain et journaliste anglais, ses deux œuvres au succès le plus durable sont deux textes publiés après la Seconde Guerre mondiale : La Ferme des animaux et surtout 1984, roman dans lequel il crée le concept de Big Brother.

Grand merci à Anne-Kathrin Auel, Directrice du centre d'exposition Kunsthalle E-Werk de Schwerin pour son accueil et ses explications. Pour une vision plus ample de cette exposition, je vous invite à visionner le montage vidéos-photos.

Posté par grainsdesel à 12:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


mardi 17 février 2015

Les photos de mon exposition...!

DSC05784a

Tout d’abord, grand merci à mes proches qui, après avoir supporté mes absences, mes caprices, « ma râlitude » (d’où mon surnom de papi râleur) m’ont encouragé, conseillé, à ceux qui par leurs critiques et conseils m'ont aidé ou m'aideront à progresser et à réaliser d’autres photos. Sans oublier tous les amoureux de la nature, tous mes amis à plumes et à poils,

DSC01838

(je ne parle pas des naturistes), la faune et la flore...bref,  Dame Nature en général pour toutes les émotions qu'elle nous offre, sachons préserver ces privilèges,  grâce aux valeurs reçues qui sont entre autres, le respect de l'animal et de son milieu.

IMG_0264

(Cliquer sur photos pour agrandir)

IMG_0261

Respect de la nature (déchets sur GR7) par certains chasseurs...!

Je n'aurais peut être jamais connu ces moments de bonheur intense, sans une bonne dose de curiosité, de patience et d'humilité, lors de ma présence dans la nature, les musées, cathédrales, églises, châteaux, expositions, concerts etc.

Pourquoi cette exposition… ?

Cette exposition a vu le jour  grâce aux encouragements de mes proches, d’amis ou de simples rencontres réelles ou virtuelles. J’ai toujours été curieux de nature, un détail attire mon regard, un rien m’émerveille, je ne dirai pas que je suis un contemplatif… Quoique… ! Si vous m’accompagnez dans un musée, vous risquez de vous lasser bien avant moi, quand j’y consacrerai de longues minutes à essayer de déchiffrer tous les détails d’un tableau,

DSC06793

(La descente de croix du Maitre de Saint-Barthélémy)

ou en pleine nature sur le plateau du Caroux, assis de longues minutes sur un rocher en train d’observer un troupeau de mouflons. Avoir un appareil photo à la main ne nous autorise pas à faire n’importe quoi. Je me suis toujours efforcé à ne pas m’affranchir du droit à l’image et par là même, au respect de la propriété artistique, de la vie privée, à ne pas me permettre ce que je n’aimerai pas subir.

DSC04908

(Curieux personnage que j'ai croisé souvent dans le même habillement)

Il suffit d’avoir la correction de demander dans le cas d’une  personne, d’un groupe, l’autorisation de prendre une photo, une vidéo et, éventuellement  de pouvoir les diffuser sur internet. Je pense à des rencontres insolites dans la rue, lors de concerts, d’expositions etc.

058

(Habit traditionnel de couvreur)

Quelques photos qui font partie de cette exposition ont toutes reçu « un feu vert ». Je ne tiens pas à griller des feux rouges et me voir confisquer mon appareil photo, pour conduite sous l’emprise de certitudes ayant provoqué l’abandon des règles élémentaires du savoir vivre.

015

C’est ainsi que j’ai pu photographier un berger bougon, ce que je serai d’ici peu si je ne me fais pas vacciner, (pas contre la grippe, mais contre la grinchitude). Vous me pardonnerez l’utilisation de ces mots en « ude », que je n’emploie pas par « bravitude », mais par habitude, en raison de ma lassitude à photographier les bons mots du dictionnaire.  Je vous laisse toute latitude, lors d’un prochain interlude pour,  en raison de vos aptitudes,  faire le tri dans la  foultitude de mes inexactitudes… ! Ne voulant provoquer chez mes lecteurs un début d’hébétude, je m’empresse de rejoindre ce pauvre berger, avant que ses moutons n’entament la transhumance pour de verts pâturages en altitude.

016

Ce berger assis dans un champ de luzerne près d’un hameau, surveillant  son troupeau en compagnie de ses chiens, avait retenu mon attention et mis en éveil mes yeux de suricate.  Après avoir pris quelques photos, je suis allé le remercier, c’est alors que se levant, il m’a dit : « Vous en avez pris assez des photos, vous n’en avez pas marre, on dirait que vous n’avez jamais vu des moutons… ! ». J’avoue que sur le coup, mon avatar de suricate avait perdu de sa prestance,  aussitôt remplacé par celui d’une carpe muette… ! En le regardant s’éloigner, j’ai pris deux ou trois photos en pensant quelles ne devraient pas être mal, compte tenu de ce que je voyais.

Gary Winogrand  (Photographe américain renommé pour son portrait des États-Unis au milieu du XXe siècle, et principal représentant du mouvement de la photographie de rue) disait : « Ce qui importe n’est pas la chose que l’on photographie, mais de quoi cette chose à l’air une fois photographiée ».

DSCN7537

(FIAC "+Si affinités" dans le Tarn)

Il ne me restait plus qu’à attendre le résultat après transfert sur mon ordinateur. Personnellement en les découvrant,  je n’ai pas été déçu. Je n’ai pas réussi à demander à tous l’autorisation de les photographier. Ce fut le cas pour des mouflons, nous nous sommes compris en nous regardant les yeux dans les yeux, à tel point que l’effet de surprise passé, ils m’ont laissé faire tout en continuant à paître, ruminer, ou observer les alentours. Chose rare,  je faisais alors, partie de leur environnement.

014

Quelquefois, j’ai eu honte de déranger des animaux. En Allemagne, ce fut le cas pour un superbe renard perché sur un talus bordant un terrain de golfe.  Le temps de descendre du véhicule, de me saisir de mon appareil photo, maître Goupil avait disparu. Hors de question, de ne pas essayer de le revoir. J’escaladais cette levée de terre, il était bien là, à quelques mètres, furetant à droite et gauche à la recherche de mulots.

IMG_1063a

Après avoir réalisé quelques clichés, le voyant s’éloigner, j’ai signalé ma présence, il a tourné la tête ce qui m’a permis d’immortaliser son magnifique regard… ! La Fontaine n’ayant jamais dans ses fables mis à l’honneur le suricate, j’ai préféré assurer plutôt que de revenir avec un munster.

IMG_1066cad

À mon âge vous m’imaginez, perché sur un arbre. ? D’autant que j’ai horreur des fromages bien parfumés… !

J’ai connu d’autres expériences très enrichissantes. Ce fut le cas lors de concerts, d’expositions, de visites diverses et variées. J’y ai admiré des œuvres, j’ai été envouté par des interprétations, mais j’ai surtout pu dialoguer avec des artistes ayant acquis une certaine renommée nationale, voire internationale. Vous parler de toutes serait abuser de votre temps. Toutefois j’en citerai deux ou trois qui m’ont touché plus particulièrement.

            Lors d’un séjour à Schwerin, en Allemagne du nord, j’ai assisté à un concert de la nouvelle année , avec comme interprète principal le trompettiste Matthias Höfs.

057

(Deuxième à partir de la droite)

Dans l’après-midi, j’avais eu l’occasion d’être présent à une courte répétition, ce qui m’avait permis de l’aborder et lui demander l’autorisation , de faire lors du concert quelques vidéos et de les mettre en ligne sur internet, ce qu’il m’accorda sans hésiter. Pourtant il participe à des concerts internationaux et les télévisions allemandes l’invitent régulièrement… !

A Bordeaux, j’ai eu l’occasion de faire la connaissance d’Odile Durousseau, une artiste bordelaise travaillant sur de grandes dimensions peintures et sculptures. Pour son exposition Passages, fruit de 4 années de recherche, elle avait investi une cave labyrinthe, lieu atypique et insolite qui entraînait le visiteur dans 9 univers différents, tapissés de peintures, sculptures papiers, matières inattendues, tissus, céramiques, métal, polystyrène, végétaux, etc. d’où émanaient des émotions fortes.

088

Odile Durousseau y avait mis des histoires qui remontaient à plusieurs générations, du souvenir et du deuil. Les œuvres avaient été faites en fonction de la nature du lieu : l'aspect souterrain, caché de la cave l’avait entraîné à explorer ses propres émotions intérieures, celles que l'on ne montre pas, qui restent secrètes, cachées.

DSC00133

On ne ressortait pas de cette « descente aux enfers » sans avoir fait notre propre introspection, et réveillé nos démons enfouis afin d’essayer de les brûler. Dès mon arrivée je lui avais demandé si je pouvais faire un montage vidéo-photo et le mettre sur YouTube, ce qu’elle m’accorda, mais en me demandant si je pouvais le lui montrer avant de le publier. Elle en fut enchantée.

Panorama 34

Lors de mes escapades parisiennes, je consacre toujours une journée au Louvre. Chaque fois, j’y croise des touristes étrangers, l’œil rivé à leur caméscope ou appareil photo, suivre au pas de course un guide agitant bien haut un petit drapeau. Je retrouve ainsi mes moutons de Panurge qui vont devoir en moins d’une heure parcourir des salles sans y consacrer le moindre arrêt, mis à part une quinzaine de secondes pour la victoire de Samothrace, normal,  les 59 marches de l’escalier Daru y conduisant coupent le souffle,

DSC06857

ce qui occasionnera des photos floues pour ceux qui n’auront pas mis en fonction le contrôle automatique du « bougé ».  Tout ce beau monde repartira pour un nouvel arrêt d’une dizaine de secondes, toujours le souffle coupé, pour immortaliser les bras coupés de la Vénus de Milo.

DSC06166

Heureusement que le tour opérateur voulant éviter que certains, au bord de l’infarctus, se fassent Harakiri pour abréger leurs souffrances, prend sur le temps consacré aux toilettes afin de leur offrir, une minute non homologuée de 50 secondes, pour en jouant des coudes, tout en se dressant sur la pointe des pieds, mitrailler la Joconde protégée derrière une glace anti-balle qui les gratifiera d’un sourire à la Joconde.

DSC06848

Il faut dire que dans une journée se taper le Louvre, Le Musée d’Orsay, La Tour Effel, Notre Dame, Les Champs Elysées, Montmartre, pour terminer la soirée, les pieds en compote au Moulin Rouge, il faut avoir la santé. La plupart pourront de retour au pays du soleil levant dire : Je suis venu, je n’ai rien vu, je suis reparti. Mais grâce aux appareils photos ils pourront enfin prendre le temps d’apprécier la beauté de Paris.

Panorama 1

Faire un choix parmi mes nombreuses photos n’a pas été facile ;  pour les plus curieux, vous pouvez si vous le souhaitez, visionner d’autres photos ou vidéos que j’ai mises en ligne sur YouTube dans environ 250 montages. Je tiens à vous rappeler que je ne suis pas un professionnel, mais un autodidacte équipé de simples appareils, qui à travers cette modeste exposition, a voulu faire partager les émotions, les émerveillements, les joies que j’ai ressenti. Je vous souhaite de connaitre la sérénité et la quiétude que peuvent apporter une journée d’immersion en pleine nature, la découverte  de sites préservés, l'émotion qu'apporte les derniers mètres lors de l'approche avec la peur  de déranger, de faire craquer la brindille nous trahissant, mais surtout la joie de réaliser la photo d'un animal libre et sauvage en pleine nature… !    Je terminerai en vous souhaitant de devenir des suricates.

DSC08555

Le bonheur est en face de vous, ouvrez les yeux, laissez-vous vous émerveiller.

Je vous invite à regarder un montage de toutes les photos de l’exposition.

Posté par grainsdesel à 17:49 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 14 février 2015

Mon exposition: L'oeil d'un suricate...!

« Ce qui importe n’est pas la chose que l’on photographie, mais de quoi cette chose à l’air une fois photographiée »   Gary Winnogrand  

IMG_3925

Il ne suffit pas d’ouvrir les yeux, encore faut-il savoir regarder, s’émerveiller. J’ai toujours été animé d’un esprit curieux, un rien attire mon regard, un détail anodin va retenir mon attention.

DSC08499

La nature nous offre un spectacle toujours renouvelé, chaque lever ou coucher de soleil est différent, chaque heure du jour va dévoiler ses dégradés de couleurs en perpétuel changement. Les grands peintres s’en sont inspirés, tel Claude Monet dans ses 18 tableaux de la cathédrale de Rouen.

monet-claude-cathedrale-de-rouen

Cette série nous montre la palette de couleurs qu’il a utilisées pour reproduire un moment différent de la journée : au petit matin, à midi, le soir, mais aussi au crépuscule ou par temps de brouillard.  Il a peint ces toiles, toutes différentes, la lumière changeant selon la saison et l’heure. Ce qui l’intéressait, ce n’était pas de représenter la cathédrale pour elle-même, mais pour mettre en valeur les variations de la lumière sur sa façade.  

La nature est une symphonie jouée par sa faune et sa flore, encore faut-il en déceler les différents interprètes… ! 

DSC01037

Un paysage, un ruisseau, une forêt, ainsi que les animaux qui y vivent concourent à m’enchanter,  à révéler des émotions comme l’a fait Beethoven dans sa 6ème Symphonie, « La Pastorale » et son 2ème mouvement « Scène au bord du ruisseau ». Un peintre va utiliser des couleurs différentes pour nous emmener dans son univers. Beethoven se sert d’instruments de l’orchestre pour nous y plonger.

IMG_2896

Dans sa Pastorale, il s'amuse à associer à des oiseaux, complétant ainsi la «scène» idyllique au bord du ruisseau: la flûte pour le rossignol, le hautbois pour la caille, la clarinette pour le coucou.

                Lors de mes immersions dans cette nature sauvage que m’offre le massif du Caroux, au cœur du parc naturel régional du Haut-Languedoc, je suis toujours émerveillé de revoir des mouflons, comme lors de ma première rencontre avec ceux-ci, perchés sur des rochers ou broutant au fond d’un ravin. 

DSC07018A

Quel plaisir indescriptible, lors de ces moments d’intimité, face à ces animaux sauvages, les yeux dans les yeux, où je me sens comme un intrus dans cette nature, mais ravi de les immortaliser par des photos et non pas comme le font certains chasseurs dans le seul but de se faire photographier auprès du cadavre d’un beau mâle aux cornes en spirales, avant d’emporter le trophée qui trônera dans leur salon en guise de tableau… !

La nature est une source inépuisable de ravissements.

Panorama Héric

Un cygne s’ébrouant, des canards sauvages parés de plumes chatoyantes, une araignée en attente d’une proie, un renard en vadrouille, un écureuil monté sur « ressort », une mouette en plein vol, une marmotte curieuse, un héron au long cou, des mouflons prenant la pose et bien d’autres choses, tels coucher de soleil, clair de lune, paysages verdoyants ou enneigés etc. ont  été le fil directeur de mes émotions que je tiens à vous faire partager à travers la  modeste exposition d’un suricate curieux de tout… !

IMG_0900

Prenez le temps d’ouvrir les yeux, le bonheur est en face de vous… !

 Je vous invite à visionner un montage vidéos de l’exposition.

Posté par grainsdesel à 11:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 13 février 2015

Je suis encore en vie, mais pas la grande forme...!

virus

Après les soucis, de ma salle à manger qui avait une ouverture sur ma salle de ventilation, un salopard de virus en a profité pour venir y squatter. Résultat une grippe carabinée à quelques jours de mon exposition photos "L'oeil d'un suricate".

DSC08555b

Ce fut épique, pour la mettre en place...! Deuxième cadeau, après un week-end consacré au vernissage et à recevoir les visiteurs, c'est lessivé que dès le lundi, je retournais chez mon médecin avec une bronchite à faire pâlir le ronflement d'un moteur diesel mais me laissant sans voix. Laissez-moi le temps de recharger mes batteries et je ne manquerai pas de recommencer à râler...! Je vais petit à petit revenir chez-vous, mais je l'espère sans virus...!

pepe

 

Posté par grainsdesel à 11:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 6 décembre 2014

L'envol du Dragon au Musée Guimet de Paris...!

IMG_4691a

Dans le cadre des années croisées France-Vietnam, le Musée national des arts asiatiques Guimet a organisé, avec le musée d’Histoire du Vietnam de Hanoi, une exposition consacrée à la représentation du dragon pour laquelle des prêts majeurs ont été consentis.

IMG_4673

(Le futur Boudha, ondoyé par les 9 dragons, Bois laqué et doré, époque Lê, fin XVIIIe début XIXe)

Au Vietnam, le dragon occupe une place privilégiée au sein du bestiaire des animaux fabuleux.

IMG_4662

(Ornement de toiture en forme de dragon)

Cette fascinante chimère manifeste avec dynamisme son rôle protecteur et bienfaisant par un aspect à la fois gesticulant et animé ; les artistes vietnamiens ont, durant des siècles, décrit les méandres de sa silhouette.

IMG_4663

Serpentiforme, le dragon participe du monde des eaux dont il est le gardien et le pourvoyeur. Détenteur des clés de la sécheresse ou de l’inondation, évoluant dans les mondes souterrains et les milieux aquatiques avec la même aisance que dans les nuées célestes, il est donc par essence versatile et capricieux.

IMG_4678

(Sceau impérial - or, 1802)

Décrets impériaux en or et argent, mobilier funéraire, chefs d'œuvre de céramique et objets d'art religieux, les collections associent le dragon au prestige du souverain, gardien et bienfaiteur de la société.

IMG_4683

(Verseuse. Or, époque Nguyên, milieu du XIXe siècle.)

Les artistes vietnamiens présentent tantôt le dragon comme un bestiaire fantastique (âge de bronze) avant de le représenter sur le mobilier funéraire, à la suite de la domination chinoise des Han, puis sur de nombreux mobiliers.

IMG_4635

(Support de lampe ou de brûle-parfum. Bronze. Époque Giao Chi, c. Ier-IIIe siècle.)

 Centrée sur l’image du dragon, l’exposition évoque une histoire millénaire, de l’âge du Bronze au crépuscule de la dernière dynastie royale,

IMG_4656

(Lion nghê, bronze époque Lê, XVIe-XXVIIe siècle)

en réunissant une sélection inédite d’œuvres du musée d’Histoire du Vietnam de Hanoi et du Musée national des arts asiatiques Guimet.

IMG_4688

(Couronne impériale, Règne de Khai Dinh 1916-1925)

La présentation permet d’évoquer les développements d’une iconographie très vite associée à la personne royale et à son prestige. »

IMG_4653

(Bodhisattva Avalokitesvara à mille bras - bois laqué et doré, fin 18e début 19e s)

Je vous invite à visionner le montage photo de cette exposition, que j’ai eu le plaisir de parcourir juste avant sa fermeture.

Musique de la vidéo: Vietnam musical "Bamboo musical"

Posté par grainsdesel à 21:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 24 novembre 2014

Exposition « De la Chine aux Arts Décoratifs de Paris »… !

Panorama 01

« L’exposition « De la Chine aux Arts Décoratifs » dévoile, pour la 1ère fois, la qualité et la diversité exceptionnelles de la collection d’objets chinois, conservée au musée des Arts décoratifs de Paris.

IMG_4768

Fruit d’acquisitions faites dans les premières décennies de l’institution, de dons et de legs de collectionneurs généreux, cet ensemble remarquable traduit l’engouement pour l’art chinois en France, principalement dans la seconde moitié du XIX° siècle et la première moitié du XX° siècle.

IMG_1994

L’intérêt que ces donateurs ont eu pour les œuvres en provenance de Chine, et de manière plus large, pour le Moyen Orient et l’Extrême Orient, réside souvent dans la fascination pour certaines techniques et matériaux, mais aussi pour leurs formes et leurs motifs.

IMG_4776

(Paire de double gourde-Dynastie des Quing, règne de Qianlong)

Les pièces exposées sont une invitation à découvrir des savoir-faire artisanaux et à pénétrer un univers qui a attiré et intrigué, en renouvelant le vocabulaire ornemental français depuis les premières expositions universelles jusqu’aux périodes plus récentes.

IMG_1981

Aujourd’hui, les connaissances que nous avons de la culture chinoise permettent de porter sur ces objets un autre regard, celui de leurs sens et de leurs usages et de mieux appréhender l’intérêt que les chinois eux-mêmes leur ont porté au cours des siècles.

IMG_2002

Ce sont ces deux regards que nous avons tenté de croiser dans l’exposition qui est organisée dans le cadre de France Chine. »

Source: Plaquette exposition.

Je vous invite à visionner mon montage vidéos-photos de cette exposition.

Posté par grainsdesel à 18:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,