vendredi 4 novembre 2016

Les bacchantes se sont mises à nu à Bordeaux… !

 

IMG_1760

Le nu, l'ivresse et la danse dans l'art français du XIXe siècle.  

Titre très évocateur d'une exposition qui a eu lieu à laGalerie des Beaux-arts de Bordeaux.

IMG_1808a

 C'est la première fois qu'une exposition a été consacrée aux Bacchanales, ces fêtes antiques données en l'honneur du Dieu Bacchus, le Dieu du vin et de l'inspiration créatrice. Des fêtes pendant lesquelles, on s'adonnait de manière effrénée aux débordements du corps.

IMG_1816

Pour les artistes, les Bacchantes permettaient de représenter les femmes nues, sans provoquer trop de scandales. Les collectionneurs trouvant dans ces représentations mythologiques les mises en scène acceptables de leurs fantasmes.

IMG_1821

Cette exposition m’a conforté dans mon jugement :

 «  S’il y a un Dieu, la seule chose que je lui accorde c’est d’avoir créé la Femme».

Je vous invite à participer à ces bacchanales, en visionnant le montage vidéos-photos de cette exposition.  Chanson de la vidéo : « Titip Rindu Buat Ayah" interprétée par  Jamilah et le Malaysian Philharmonic Orchestra.

Posté par grainsdesel à 19:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 8 octobre 2012

Je vous emmènerai sur mon joli bateau… !

 

DSC09747

(Eugène Boudin-Le Port de Bordeaux)

« Sur les Quais, ports, docks et dockers, 1860-1940, cette exposition à la galerie des Beaux Arts de Bordeaux a réuni de mars à juin 2009, des ensembles exceptionnels d’œuvres du XIXe siècle

DSC09728

(Pierre Lacour-Port de Bordeaux)

 

DSC08835

(Détail)

 

DSC08837

(Détail)

jusqu’à la veille de la seconde Guerre Mondiale.

DSC09733

(Joseph Inguimberty-Le débarquement du plâtre)

 Peintures, sculptures, gravures, photographies ont offert un regard sur la transformation des représentations et des expressions tout au long de cette période à partir du seul motif du port.

 

DSC09743

(Jules Noël-Le port de Brest)

Elément fondateur de l’identité de villes comme Bordeaux, Le Havre, Marseille, Londres ou Hambourg, le port, avec ses aménagements, a joué un rôle déterminant dans l’expansion industrielle et commerciale qui a permis d’établir leur richesse, leur puissance économique, leur rayonnement culturel.

 

DSC09753

(Constantin Meunier-Le débardeur)

Lieu métaphorique du voyage, parfumé de fragrances marines, et de senteurs d’épices, il a nourri l’imagination poétique de plusieurs générations d’écrivains et d’artistes, avant que ceux-ci ne mettent au jour ses réalités plus prosaïques et laborieuses.

DSC09734

(Jules Lefranc-Penhoët, "affiche de l'expo")

Le bruit des machines, l’odeur de la graisse, la rudesse du travail des hommes, le gigantisme des navires ont modifié l’aspect des paysages portuaires, animés par les silhouettes métalliques des ponts transbordeurs et des grues à vapeur ».

Source : Plaquette exposition

Après le « pinard » évaporé des superbes bouteilles de l’expo « Les Bordelaises XXL), je vous invite à regarder un montage vidéos-photos (tardif)  de cette exposition.