mardi 24 janvier 2017

Promenades nocturnes à Schwerin… !

IMG_5466

Pas trop le temps ni le moral pour suricatiser, je me contenterai, pour mes quelques fidèles de vous poster deux montages vidéos de promenades nocturnes à Schwerin.

Pour mes visiteurs nouveaux, une photo d’une peinture murale du château.

IMG_5238

La seconde vidéo lors d’une fête des lumières donnée dans le parc du château.

 

Posté par grainsdesel à 10:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


mercredi 18 janvier 2017

La virée nocturne de mon ami Nouratin...!

01

Un jeudi soir, sa BERGERONNETTE n’étant pas libre, notre cher NOURATIN dit le « FURET », gras comme une ABLETTE, décida de s’offrir un petit Saigon. La journée avait été rude,

02

à trop penser à son prochain billet dominical, à jouer au CAMELEON pour coller à l’actualité, le BOURDON lui avait mis l’ARAIGNEE dans le plafond.

7

Ayant un OURSIN dans le CRAPAUD, il vérifia s’il avait assez de blé pour s’envoyer un ASTICOT de cercueil ou un PERROQUET. Il s’était fringué avec classe, ne voulant pas ressembler à un BARBILLON de pissotière, il avait enfilé sa plus belle LIMACE, sait-on jamais, une CAILLE pourrait avoir envie de laisser miauler son CHAT. Une rapide inspection au peigne fin l’avait rassuré, il n’avait pas des PAPILLONS d’amour accrochés à sa queue de RAT.

18

Il pourrait lui demander de lui faire le POISSON souffleur, son ANGUILLE de calcif avait besoin de changer d’air.

04

Avant de partir, faute de GRIVE, il estropia un ANCHOIS, son estomac d’AUTRUCHE à l’haleine d’HYENE lui éviterait d’être trop vite saoul comme une VACHE. Direction le DRAGON bleu, le troquet concurrent de son ami Bonpourlapoux. Il longea le royaume des TAUPES, en tant qu’ancien CABOT il fit un crochet par le foyer des POUSSINS, dans l’espoir d’y trouver un CHIEN de quartier qui lui offrirait un pissat d ANE.

06

 Hélas, mis à part des PERDREAUX qui recherchaient un petit MAQUEREAU et des MARSOUINS baptisés à la queue de MORUE, en train de taquiner les BREMES, pas de connaissances. Il repartit en pattes de MOUCHE.

mouche

Dehors, il faisait un froid de CANARD, il ne risquait pas d’être piqué par un MOUSTIQUE. À la sortie du quartier, un ESCARGOT de trottoir à tête de GORILLE, plein comme une HUITRE lui demanda ses papiers, hélas, il dut se rendre à l’évidence, il ne les avait pas. Il eut beau supplier qu’il les avait oubliés chez son MERLAN, qu’il les présenterait dès demain, rien à faire, même ses larmes de CROCODILE à faire monter un CASTOR aux rideaux ne réussirent pas à lui faire avaler des COULEUVRES. Notre FAUVETTE à tête noire n’appréciant pas qu’on le prenne pour un PIGEON, passa un coup de BIGORNEAU à la maison POULET. Cinq minutes plus tard il vit arriver un fourgon qui n’avait rien d’une COCCINELLE, il se trouva propulsé par un drôle de ZEBRE, hargneux comme une TEIGNE, rouge comme une ECREVISSE, habillé en SERIN avec plein de SARDINES sur les manches. La bétaillère démarra,

17

conduite par un HIBOU qui avait un peu trop chargé la MULE. Ils empruntèrent une route défoncée, à chaque nid de POULE, nos compères riaient comme des BALEINES, tandis que notre cher NOURATIN, perdant sa belle prestance de FAISAN, n’avait plus envie de se pavaner comme un PAON. En vraie GRENOUILLE de bénitier, il ne savait plus quel saint implorer pour que cela s’arrête, il avait de plus en plus envie d’aller au RENARD.

IMG_1066

(Photo perso)

Enfin ils arrivèrent au poste où un BŒUF carotte, affublé d’un perchoir à MOINEAUX, le visage MITE suite à des CHARANÇONS dans les flâneuses lui confirma sa mise en garde à vue. Le poulailler était déjà bien garni, une GRUE, plate comme une MORUE, les seins en oreilles de COCKER, une vraie SAUTERELLE l’accueillit d’un : « Bonjour ma BICHE !  Tu sais que t’es CHOUETTE ! ». Elle commençait à être collante comme une SANGSUE. Notre pauvre NOURATIN, envahit d’un terrible CAFARD, jura de ne plus faire SAIGON en solitaire.

15

(Photo perso)

 Cochon qui s’en dédie. Avec ses copains de chez Napoléon,

16

 il était le COQ du village, ici il était considéré comme un ROSSIGNOL sans valeur.

Mon cher ami, j’espère que la manifestation spontanée des amis de Chez Napoléon a attendri le commissaire et obtenu ta libération, ce qui n’exclue pas d’un passage dans mon confessionnal.

Pour vous faciliter la compréhension de mes élucubrations, je vous rajoute un petit glossaire.

Bergeronnette : Maîtresse.

Ablette : (Gras comme une ablette : maigre)

Caméléon : (Jouer au caméléon, changer d’apparence)

Bourdon : (Avoir le bourdon : ennui, mauvais cafard)

Araignée : (Araignée dans le plafond : avoir le cerveau dérangé)

Oursin : (Avoir un oursin dans le crapaud : être avare)

Asticot : (Asticot de cercueil : verre de bière)

Perroquet : Mélange d’anis et de sirop de menthe.

Barbillon : (Barbillon de pissotière : souteneur de dernière catégorie)

Limace : Chemise.

Caille : Fille publique, femme dodue.

Chat : (Laisser miauler son chat : jouissance de la femme)

Papillon : (Papillon d’amour : pou du pubis)

Rat : (Queue de rat : pénis)

Poisson : (Poisson souffleur : fantaisie érotique)

Anguille : (Anguille de calcif : sexe masculin)

Anchois : (Estropier un anchois : manger un morceau sur le pouce)

Autruche : (Estomac d’autruche : glouton qui digère tout ce qu’il avale)

Hyène : (Haleine d’hyène : mauvaise haleine)

Vache : (Saoul comme une vache : être ivre mort)

Taupes : (Royaume des taupes : cimetière)

Cabot : (Ancien cabot : ancien caporal dans l’armée)

Poussins : surnom des élèves de première année à l'École de l'air.

Chien : (Chien de quartier : Adjudant)

Ane : (Pissat d’âne : mauvaise bière, boisson de médiocre qualité)

Perdreaux : policiers en civil.

Maquereau : Souteneur.

Marsouin : Soldat de l’infanterie de marine.

Morue : (Baptisé à la queue de morue : assoiffé permanent)

Mouche : (Partir en pattes de mouche : sans faire de bruit)

Escargot : (Escargot de trottoir : agent de police)

Huitre : (Plein comme une huitre : être ivre)

Merlan : coiffeur)

Crocodile : (Larmes de crocodile : larmes hypocrites)

Castor : (Faire monter un castor aux rideaux : satisfaire les besoins sexuels d’un expert)

Fauvette : (Fauvette à tête noire : gendarme « allusion à la couleur noire du bicorne dont il était coiffé)

Bigorneau : Téléphone.

Zèbre : Individu d’apparence bizarre.

Teigne : Personne hargneuse, méchante.

Serin : (Habillé en serin : en gendarme)

Sardine : Galon de sous-officier.

Hibou : Policier de la voie publique qui tournent la nuit).

Mule : (Charger la mule : Boire avec excès).

Baleine : (Rire comme une baleine : rire à gorge déployée, sans retenue).

Grenouille : (Grenouille de bénitier : bigote).

Renard : (Aller au renard : vomir).

Bœuf carotte : Police des polices.

Moineaux : (Perchoir à moineaux : nœud papillon).

Charançons : (Charançons dans les flanelles : être atteint d’un mal vénérien).

Grue : Prostituée.

Cocker : (Les seins en oreille de cocker : seins tombants et flétris).

Sauterelle : (Femme maigre et dégingandée).

Saigon : (Faire Saigon :faire le tour des cafés et boites de nuit).

Posté par grainsdesel à 12:24 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 10 janvier 2017

Faut-il construire un mur pour ne pas faire face à la réalité… !

kader_attia_ghosts

(Installation Kader Attia)

Nos gouvernants imbus de leurs privilèges, loin des problèmes des sans domiciles fixes, des sans dents qui galèrent depuis de nombreuses années, qui crèvent la gueule ouverte sur les trottoirs de la République. Pour eux, pas de solutions, pas d’hébergements, ils n’ont qu’à émigrer au soleil.

glaneurs

On accueille sans compter, on ouvre des centres, on rénove, on débloque des crédits, on n’emmerde pas n’importe qui par de la paperasserie, et petit à petit les fantômes venus dont ne sait où arrivent en grand nombre.

attia

(Installation Kader Attia)

Cette installation a été présentée à la Saatchi Gallery de Londres, intitulée « Fantôme », représente des dizaines de musulmanes en prière, agenouillées, indifférenciées, méconnaissables, toutes vêtues du même habillement de feuilles d’aluminium ; à les regarder de plus près, elles n’ont pas d’existence. Est-ce prémonitoire, faut-il souhaiter un tel avenir à la femme de Marianne… ?

IMG_6897a

(Photo perso)

Pour le moment avec mon cousin Nouratin du territoire de Nice, nous ouvrons l’œil, mais est-ce suffisant… ?

Je ne vais pas commencer l’année par un cours de maçonnerie, mais nos frontières laissant passer de plus en plus des conquérants, je vous propose pour changer d’idée le fameux « Wall » de Pink Floyd, revisité par un groupe musical « Atomic Brick Orchestra » que j’ai entendu à Schwerin :

Part 1

Part 2

 

Désolé pour la qualité du son, mais j’étais au fond de l’espace, bordé par une route pavée, ce qui par moment perturbe l’enregistrement.

 

Posté par grainsdesel à 13:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 31 décembre 2016

Si les animaux prenaient le pouvoir… !

DSC08555

Combien de ces  animaux payés au prix fort et offerts en cadeaux de Noël, seront abandonnés cet été au bord d’une route ?

 

01abandon

 

D’après le code civil « les animaux sont reconnus comme des êtres vivants doués de sensibilité »… !

 

02êtres vivants

 

La liste est longue pour ceux qui considèrent l’animal

 

2a

 

comme une source de revenus,

 

03

 

(Caricature Biassu)

Leurs animaux ils les aiment à tel point

 

04martyr

 

qu’il est hors de question de les maltraiter.

 

05pêche

 

Regardez les braves saigneurs des bois et des forêts

 

6segochasse

 

Ce sont les seuls amoureux de la nature qui régulent la faune

 

07chasse

 

En lâchant du gibier d’élevage la veille de l’ouverture de la chasse afin d’être certain de pouvoir se faire photographier avec leurs victimes.

 

08chasse

 

N’hésitant pas à braconner pour ne point rentrer « bredouille ».

 

9braconnage

 

On autorise des chasses réservées à une certaine élite pour satisfaire le lobby des chasseurs

 

10braconnage

 

Que dire des amateurs de corrida ?

 

11

 

Des animaux de cirque ?

 

12cirque liberté

 

(Caricature BMB… ?)

Je ne comprends pas comment l’on peut se rendre dans des cirques où les animaux loin de leur milieu naturel,y sont maltraités.

 

13cirque

 

De même que certains autres qui tournent en rond du matin au soir.

 

14

 

Il y a des moments, surtout en cette période de fêtes, tout est basé sur la bouffe,

 

15

 

Il faut satisfaire le consommateur sans état d’âme, et pour respecter des dogmes religieux débiles on égorge à qui mieux mieux.

 

16abatoir

 

La liste serait longue, je me contenterai de finir ce billet en l’illustrant avec des dessins qui n’ont pas besoin d’explications pour montrer ce que l’homme soit disant civilisé est capable.

 

17apprivoisement

 ***

 

18cages

 ***

 

19cruauté

 ***

 

20

 ***

 

21

 (Caricature Torro)

 

22

 ***

 

23tests

 ***

 

24superstition

 ***

 

25zoo

 ***

 

26

 ***

 

p27

 (Caricature Charteris)

 

politique et animaux

 

Je conclurai en vous souhaitant bon appétit… !

J’ai volontairement alterné certains dessins qui inversent les rôles des rapports entre l’homme et l’animal. Je sais que ce billet va m’attirer des commentaires acerbes, je m’en fous et j’invite les chasseurs, aficionados, amateurs de cirque, et autres fanas de la souffrance animale d’éviter de venir essayer de me convaincre que les animaux sont sur terre pour les plaisirs de l’homme.

Nota Bene: Je n'ai pu mentionner tous les réalisateurs des dessins, soit par manque de signature ou celles existentes étant difficiles à déchiffrer, j'espère qu'ils ne m'en tiendront pas rigueur, ils ont été utilisés pour défendre la cause animale, je les en remercie.

Un grand merci à Claire ma petite fille qui m'a fourni la plupart de ces dessins.

Les animaux j'aime les voir en pleine nature, leur milieu naturel, malheureusement parcouru par les amateurs de trophées de chasse.

Posté par grainsdesel à 14:31 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mercredi 28 décembre 2016

Le musée des Arts décoratifs de Paris… !

Panorama 31

À Plusieurs reprises, je me suis rendu au musée des Arts Décoratifs de Paris.  « Les collections du musée des Arts décoratifs sont les témoins privilégiés de l’art de vivre français,

IMG_2179_stitch

 du savoir-faire des artisans,

Panorama 1

des industriels, de la recherche et de la créativité des artistes,

IMG_2110

de la passion des collectionneurs, de la générosité des donateurs.

IMG_2150

Une sélection d’objets, près de 6.000 pièces, parmi lesquels nombre de chefs-d’œuvre,

IMG_2086

se déploie sur 6.000 m2, offrant un panorama complet des arts décoratifs du Moyen Âge à nos jours... ».

Ce billet sera consacré à la période « Att Nouveau – Art Déco ».

IMG_2204

Pour vous donner une idée de la richesse des objets exposés, je vous invite à visionner le montage vidéo-photos.

*La qualité des séquences vidéo et de certaines photos réalisées avec un ancien APN, n’est pas excellente.

 

Posté par grainsdesel à 15:53 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 20 décembre 2016

Une promenade au bord de l’eau, près de Bordeaux… !

Panorama 05

Pour profiter de ce havre de paix, loin des bruits de la ville, il vous faudra au fil de l’eau de la Garonne

Panorama 2

passer sous le pont Chaban Delmas. Si vous avez loupé le fameux navire école « Le Belem », lors de son arrivée,

IMG_3716

Je vous montre ce que vous auriez admiré,  lors de son escale à proximité de la place de la Bourse.

DSC09945

Pour continuer votre ballade fluviale, il vous faudra patienter toute la nuit.

DSC00025

Monter à bord du transporteur « Brion », qui achemine des éléments de l’A 380,

Panorama 01

attendre l’étiage de la Garonne pour vous conduire en amont

IMG_1405

et vous faire profiter de ma ballade sur les anciens chemins de halage.

Panorama 03

Ma fille a du s’armer de patience en m’attendant sagement lors de mes prises de photos.

IMG_1596

Faire une petite halte sur un de ces anciens pontons.

Panorama 04

Ou à proximité de ces cabanes de pécheurs.

Panorama 02a

Le chemin devenant difficile d’accès je vous conseille de continuer votre ballade en découvrant de petits villages

IMG_1639

qui renferment de jolis trésors architecturaux.

IMG_1602

Je vous invite à continuer cette découverte en visionnant le montage vidéo-photos.

Posté par grainsdesel à 12:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 17 décembre 2016

Il n'y a pas qu'à Paris qu'il y a des illuminations...!

IMG_0022

En cette période de Noël, il est de tradition d'illuminer les rues ou édifices publics. Bien qu'étant athée, je ne suis nullement agressé par les illuminations des églises, voire la mise en place de crèches. A force de dénoncer ces traditions de nos origines judéo-chrétiennes, si nous ni prenons garde l'on va nous imposer le voile traditionnel où la burqua et la barbe (pas fleurie de Charlemagne). Pas loin de mon terrier, j'ai fait un petit montage des illuminations d'une église de la France profonde, celle où les communistes socialos-cocos ne viennent pas "nous emmerder" avec leurs vétos.

 

Posté par grainsdesel à 16:53 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 11 décembre 2016

La Commanderie Hospitalière de Sallebruneau… !

Panorama 10a

La commanderie est constituée par deux édifices accolés : l'église au sud et le château au nord dont le plan s'inscrit dans un quadrilatère a pour dimensions extérieures approximativement : 19,5 mètres sur 24,6 mètres.

IMG_2145

Malgré les dommages apportés par les vicissitudes de l'histoire locale : fin de la guerre de Cent Ans, conflits locaux avec les seigneuries voisines et guerres de religion, Sallebruneau est un témoin remarquable de la fin du Moyen Age.

L'église

IMG_2150

Le plan est simple : une nef unique, rectangulaire. La nef fut séparée du chœur par un arc triomphal retombant sur un faisceau de colonnes dont il reste la base et des chapiteaux intéressants. Le chevet plat, encadré de colonnes engagées dans les murs, est percé de trois fenêtres hautes en plein cintre à double ébrasement. Des restes de peintures sont encore visibles sur l'intrados de l'arc.

IMG_2162

Près de l'angle sud-ouest du mur sud de la nef, un enfeu associé à un ossuaire fut rajouté sous une niche en arc brisé orné de moulures. Dans la façade occidentale très sombre, sans ornementation, s'ouvre une porte ogivale. Au dessus du portail s'élève le clocher pignon qui est percé de deux baies d'inégale largeur. Sur le mur sud, s'appuient deux contreforts. Le chevet est protégé par trois contreforts presque plats et dans celui situé au centre a été percée la fenêtre axiale du triplet.

IMG_2181a

C'est au XVIème siècle, lorsque la nécessité se fit sentir de protéger leurs domaines, que les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem construisent une petite forteresse qui s'appuie sur le flanc septentrional de l'église dont elle a à peu près les dimensions. A l'angle nord-ouest, une tour carrée possède en son rez-de-chaussée une petite porte très basse ouvrant sur une cellule voûtée qui devait servir de cachot. Elle est surmontée de deux étages percés d'archères cruciformes. Deux larges brèches ouvrent les murs nord et ouest. Étant donné que les autres éléments purement défensifs ont été assez bien conservés, on peut suggérer que ces deux destructions correspondent à une décision de démantèlement du château. L'angle nord-est est renforcé par un contrefort saillant servant d'assise à une tourelle hexagonale formant une échauguette.

Le lavoir

IMG_2184

Une pièce d'eau, située en contrebas par rapport à la commanderie, a été nettoyée à partir de 1990 et ces travaux ont permis de dégager un lavoir. Il est constitué d'un bassin taillé dans la roche mère constituée de calcaire et de grès dolomitique. Il est de forme quadrangulaire et ses côtés sont tous différents. L'un d'eux est maçonné, le second l'est partiellement et comprend un bassin dans lequel s'écoule l'eau d'une source. Le troisième côté correspond à un nivellement du socle rocheux à un niveau supérieur à celui du lavoir.

IMG_2185

Enfin, le quatrième côté a conservé deux dalles légèrement inclinées vers le lavoir et qui représentent très probablement les éléments subsistants de l'ancienne surface de lavage. Ce lavoir n'a subi aucune des transformations auxquelles ont été très souvent soumises ces installations aux XIX et XXème siècles

Le cimetière

IMG_2153

Le sol est parsemé de sarcophages et de tombes dont certaines sont fleuries chaque année. La dernière inhumation remonte en 1976. La forme des sarcophages qu'affecte la cuve de ces coffres offre des différences marquées selon l'époque à laquelle ils remontent.

IMG_2199

C'est ainsi que jusque vers la fin du VIème siècle les cuves sont massives à bord épais et aussi larges et hautes aux pieds qu'à la tête, tandis que de la fin du VIème jusqu'au VIIIème siècle elles ont leurs bords plus amincis et sont plus étroites et surtout moins élevées aux pieds qu'à la tête

Sources : Aquitaine on line - Wikipedia – Google.

 

Musique : « Alleluia Veni Sancte Spiritus » par Magdalith et le chœur de la communauté de l’Arche.

 

Posté par grainsdesel à 14:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 6 décembre 2016

Prélude au sommeil...!

IMG_4945

Ce billet sera presque sans paroles, les images suffisent pour faire passer des émotions...!

Posté par grainsdesel à 11:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 2 décembre 2016

Service minima, en préavis de grève… !

IMG_0857

Pour publier le billet précédent, je me suis compliqué la tâche, afin de le rendre intéressant et le plus complet possible. En fait j’aurais mieux fait d’utiliser le service minima, à savoir une photo de la cathédrale suivie de la vidéo sans explications.

DSC04952

il suffit de le lire ou le visionner pour étayer mon propos. Je n’aurais pas mieux réussi avec un Requiem… ! Les morts sont restés silencieux… !

IMG_0932

Comme cette cathédrale a fait l’unanimité et remporte la palme des satisfaits, je ne résiste pas au plaisir d’en remettre une couche.

Ludwig van Beethoven Zwei Stücke für eine Flötenuhr.

Panorama 18

J.S Bach : Orgelbüchlein BWV 615 « In dir ist Freude »

 

 

Posté par grainsdesel à 18:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,