jeudi 11 octobre 2007

Un garde chasse amateur d’art… !

1

Je ne vais pas quand même vous lâcher les baskets pendant quelques jours, sans parler des braves chasseurs, les seuls vrais amoureux de la nature et de la faune.

J’ai déniché une petite vidéo, qui si ce n’est pas un « Gag », nous montre bien le niveau d’intelligence de ces adeptes d’une tradition obsolète.

Je vous ai parlé, lors d’un précédent billet :

2

du lâcher de gibier peu de jours avant l’ouverture des festivités ; là on atteint le summum… !

21

Regardez bien le « lapinou » tenu dans les bras de l’intendant du *garde chasse, écoutez bien les propos de ce dernier en balourd, imbu de sa fonction ; c’est qu’on ne plaisante pas avec l’autorité… !

5

Ces assassins, à les écouter, on leur donnerait le bon Dieu sans confession, plus innocent et pur, tu peux aller chercher où tu veux, tu ne trouveras pas… ! C’est qu’ils font leur sport pour garder la forme.

51

Attention de ne pas prendre « les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. » comme le mentionnait Bernard Blier dans le film de Michel Audiard .

« - J'ai bon caractère mais j'ai le glaive vengeur et le bras séculier. L'aigle va fondre sur la vieille buse.

- C'est chouette ça, comme métaphore.

- C'est pas une métaphore, c'est une périphrase.

- Oh fait pas chier !

- Ça, c'est une métaphore. »

En parlant d’oiseaux,  je rêve de voir arriver la "Révolution des Canards".

7

(Dessin Decetin)

Il ne leur manque plus qu’un leader (genre Bové) pour prendre les armes et se défendre contre l'oppression humaine… !

3

En attendant, j’ai confié à St Plomb de veiller sur mes amies les bêtes, en détournant les plombs des chasseurs sur leurs compagnons ; aux dernières nouvelles, ça marche.

4

On va vers une année exceptionnelle, le millésime 2007 va battre tous les records.

Mon ami Hervé, s’est chargé de tenir au jour le jour la comptabilité ; statistiques en direct :

http://taomugaia.blog.lemonde.fr/2007/10/09/

(*formé à la même école que l’idiot de Signy-l’Abbaye) voir :

http://mesgrainsdesel.canalblog.com/archives/2007/09/23/index.html)

Comme promis, la vidéo de Mr Image le « graffeur » qui se fait chasser par une bande de chasseur à la con!!!


Chasse o Graff
envoyé par fleezyproduction

On en reparle, à mon retour d’Allemagne … !

suri02

Posté par grainsdesel à 15:35 - - Commentaires [35] - Permalien [#]


samedi 29 septembre 2007

Une vraie révolution…!

Bourgeois

Profitez de ces samedis où vos chérubins sont confiés à nos institutrices et instituteurs, pour aller dans les commerces, chercher la pile qui vous manque pour vos batteries mises à rude épreuve par les temps qui courent.

1pile

Il faudra vous armer de patience, face à la suffisance ou l’incompétence du vendeur, pour dénicher le modèle de pile « XZW1492YANAPLUCFINIEN1789 »qui vient de rendre l’âme

Un petit rappel pour trouver la pile inconnue, par « Les Inconnus ».


Les commerces

Dans un an ce sera trop tard, plus d’école le samedi matin ; si vous n’avez toujours pas trouvé la pile, il vous faudra changer d’appareil, et aller en commander un nouveau.

2revolution

Afin de le faire en toute tranquillité, vous pourrez laisser votre grand chérubin (normal, il a un an de plus) visionner le sketch sur « La révolution », qui doit lui être totalement inconnu.

1789, c’est comme 1515, ce n’est pas un numéro d’envoi de SMS… !


Les Inconnus - La Révolution

Bonnes courses… !

Posté par grainsdesel à 09:51 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

dimanche 2 septembre 2007

Un extra-terrestre Extra… !

lifted

Lors de la sortie du film Ratatouille, j’avais vu un court métrage d’un extra terrestre qui m’avait beaucoup plu par ses mimiques.

Il faut dire que

pixar

est passé Maître dans ce genre de réalisation.

Je le laisse prendre les commandes pour vous emmener dans son vaisseau spatial… !


Lifted,Film d'animation pixar
envoyé par libeluldulac

Posté par grainsdesel à 22:08 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

Et si on se musclait les plaquettes de chocolat… ?

fatigu_

Sur le Blog de Maddy :

http://www.backtotrantor.canalblog.com/

J’avais lu un billet sur La compagnie Qualité Street et son spectacle présenté lors du festival 2007 d’Aurillac :

La Fleur au Fusil!

16457541_p

Comment vous ne connaissez pas Aurillac, rendu célèbre par les présentatrices de la météo… ? Facile à retenir, c’est toujours la ville la plus froide sur les cartes des températures.

Maddy, tu me reprends si j’ai dit une ânerie, je la transmettrai à Sylvie, elle les collectionne… !

J’avais souhaité vous mettre en ligne une vidéo de ce spectacle, celle que j’ai trouvé n’est pas de bonne qualité (Maddy, si tu en es l’auteure, je retire ce que je viens d’écrire...!) par contre, j’en ai déniché une autre, tournée lors du festival 2005 qui m’a fait penser aux comiques Anglais de « Men in coat ».


spectacle théâtre de rue Aurillac 2005
envoyé par youcanclub

Enfin pour finir une séquence où José Garcia est piégé, pensant boire de l’eau contrairement à ce qu’il prétend… !

Posté par grainsdesel à 19:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

dimanche 29 juillet 2007

C’est la faute à Jean Raymond… !

1la_vache_stupide

Pour calmer les esprits de mon billet précédent, je vous ai dit que j’allais sortir la vache, elle va arriver, le temps à Raymond de la trouver… !

Il faut que je vous dise qu’il s’agit d’une vache qui me rendait visite de temps en temps, entre bêtes on s’est toujours compris.

2

Je l’avais rencontré sur les chemins de Compostelle, alors qu’elle me regardait passer

J’espère que ce n’est pas l’autre Raymond qui s’en ait occupé (Oliver) avec l’idée de la faire passer dans sa casserole… !

Figurez-vous que depuis quelques temps je n’ai plus des nouvelles de ma vache préférée, je lui ai laissé des messages sur son Blog :

http://lavacheenfolie.canalblog.com/

Sans succès, silence radio… !

3train

Avant, je savais qu’elle regardait passer les trains, mais depuis l’arrivée du TGV Est, elle n’arrive plus à suivre, ça va trop vite pour elle, il est vrai que ces trains, ça décoiffe, à peine elle entend le bruit qu’elle n’a pas le temps de relever la tête, juste un courant d’air dans les naseaux, et hop ! À la revoyure… !

Finalement j’ai trouvé pourquoi.

C’est la faute à Raymond… !

Pourvu qu’il ait le temps de la faire sortir…!


jean-raymond FROMAGE "fokj'rentre les va
envoyé par jymfaho

Posté par grainsdesel à 18:53 - - Commentaires [23] - Permalien [#]


samedi 2 juin 2007

Putain de gosse… !

0Morinoichiza_Miso_Takahashi

(Miso Takahashi)

Le texte suivant est en hommage pour qui JAYHANvie… !

Et pour être en vie, il l’est… !

« Ah ! L’enfoiré de môme...!

Il a chialé toute la nuit, ce petit con. Toute la nuit, je me le suis tapé. De onze heures et quart à six heures vingt-sept ce matin, où il a fini par plonger.

Juste au moment de le réveiller pour la première tétée !...Ça, c’est pas moi.

C’est pas moi, ça. J’allaite pas.

…Encore heureux.

Putain de gosse… !

1

J’avais tout prévu, je m’étais shooté comme un malade à la camomille. Les boules Quiès enfoncées jusqu’au cervelet.

…Cinquante fois dans la nuit !

Wouaah. Les boules…Chpling.

Putain de gosse… !

Ce type-là, crois-moi, il a de la chance d’être mon fils et d’avoir huit mois et demi.

Surtout d’être mon fils. Parce que même à huit mois et demi, ça serait un étranger, j’y aurais bien pété la gueule, moi. Je te lui aurais fait cracher ses dents de lait, à ce petit pédé. Une grande claque sur la fontanelle.

Wouaah… !

Saloperie de môme… !

2

(Dessin Moritz)

Mais pourquoi on fait des mômes, tous ?

Il va y avoir la guerre.

Et elles, les gonzesses, elles pourraient faire attention, non ? La pilule, c’est pas fait pour les chiens…Jusqu’à nouvel ordre, sauf le respect que je leur dois, ça serait plutôt pour les chiennes.

Rigole pas, la pilule, y’en a qui savent même pas ce que c’est.

3

(Dessin Kroll)

Savent même pas que ça existe. Elles en sont encore aux vieux trucs de papa, coïtus interruptus, excusez-moi, j’ai taché mon pyjama. Connaissent pas. Y’en a vingt pour cent, à peu près, qui savent . Dans un pays soi-disant évolué comme la France…D’ailleurs, moi, j’ai dit à ma femme :

-Nous, on arrête.

4kroll

(Dessin Kroll)

D’abord, plus d’enfants. Terminé. On a déjà notre compte avec l’aut’ choriste, là.

Le petit Français, on le fait plus. Excusez-nous, on n’a plus cet article en magasin…Un tour de clef sur le tiroir à polichinelle. Voilà. Désolé… !

Elle, pour commencer, elle va se faire ligaturer les trompes. Où alors, c’est la tarte !

Et moi…Nous, les bonhommes, je sais pas ce qu’on nous ligature, j’y comprends rien à leurs saloperies, mais…Comme les indiens, allez, vous pouvez me ligaturer tout ce que vous voulez, c’est bonnard. Le canal de Suez est fermé… !

5

Voilà… !

Parce que même avec leur pilule, là, - on en causait – faut pas croire, c’est aléatoire, hein. Faut voir, hein.

…Je vois nous.

Elle, la mienne, elle est hôtesse de l’air.

6

Elle passe son temps à vadrouiller du Japon à l’Australie en faisant un crochet par le Nicaragua…C’est des pays, avec le décalage, tu comprends rien. Tu pars le soir, t’arrives la veille. La pilule du jeudi, c’était celle du mercredi.

Tu tombes enceinte, tu cries : »Maman ! » t’as pas le temps de dire : « Papa ! »

…Ça, le coup du fuseau horaire, merci bien. Tu changes de fuseau et …tu peux plus fermer ton pantalon.

…Hé, hé, je connais.

Allez, allez, on ferme.

7

(Dessin Flypoo)

La pilule…Z’avaient dit qu’ils feraient de la pub à la télé. Tu parles !

Font de la réclame pour le Sida, ça ouais. Ah ! Ça ! Le Sida on en cause ! Mais le Sida, si c’est vrai que tu peux le choper par la salive, la sueur ou les larmes, moi, avec une bonne femme qui pleure comme elle pisse – telle mère tel fils – alors d’accord les préservatifs, mais tu vas pas te foutre un préservatif sur la gueule… !

Maintenant, avec leurs chaînes privées, à l’heure du dîner, ils te balancent des spots sur les Tampax, les récurants des chiottes … ! En plein repas, c’est agréable.

« Vous reprenez un peu de navarin ? – Non merci. »

…Le fromage à l’ail…Remarque, le fromage à l’ail, ça peut servir de contraceptif. La fille qui a mangé du fromage à l’ail, normalement, elle passe une soirée tranquille… !

8

Si en plus, elle attrape un mouflet…C’est que le type c’était un pervers.

Et la religion qui arrange rien.

Le Pape.

Bon, oui, j’suis pas contre ce Pape. Je m’en tape du Pape. Y’a ça surtout…Remarque, il lui arrive se faire des déclarations très appréciées dans certains milieux, sur les Droits de l’Homme.

C’est sur les droits de la femme qu’il est moins bon.

Chaque fois, il remet ça sur l’homosexualité, la contraception, l’avortement…Et de quoi je me mêle ?

9

…Bon, l’homosexualité, peut-être il connaît. Ça… !

Mais la contraception et l’avortement, on peut pas dire qu’il soit concerné au premier chef.

Alors lui et ses copains les cardinaux, les évêques, les archevêques et tous les curetons en général…qu’ils regardent un peu ce qui se passe sous leur jupe… !

C’est déjà assez compliqué.

L’avortement…

10babysuit_toledano

(Photo Toledano)

Les nanas…Un coup j’t fais un gosse, un coup j’t’en fais pas.

C’est leur problème…Enfin, c’est NOTRE problème.

Parce que généralement, ça se fait plutôt à deux, ce machin-là.

Les nôtres, les normales, leur petit Jésus, elles le font pas avec le Saint-Esprit !

Alors, les curés, dégagez, on a déjà donné.

11Tiepolo_education_of_the_virgin_1732_

Il a bien dormi, le Pape, cette nuit. Sa Sainteté, elle a fait la grasse matinée…C’est pas elle qui est tombée de son lit toutes les dix minutes pour aller faire son tour de chant, dodo, l’enfant do, qui a peur du Grand Méchant Loup, hou hou hou. Hein ???

Putain de gosse.

Enfoiré de môme.

Je te lui en aurais mis une, à çui-là, si c’était pas mon fils, crois-moi. J’te l’envoyais au tapis, il avait pas besoin de berceuse.

121Nuit

L’avortement, tiens, toute la nuit, pendant que je faisais le réveillon, j’ai eu le temps d’y penser…Mais à huit mois et demi, y’a plus de docteur qui veut le faire. Surtout après la naissance. C’est très surveillé.

Déjà, à l’époque, au moment de voter la loi. La seule loi de droite qui ait été votée par la gauche.

Ils étaient là…Respect de la vie.

C’est les mêmes qui sont pour la peine de mort.

…Laissez-les vivre.

12

Si on les écoutait, on tricoterait des brassières aux spermatozoïdes ! Aaah ! C’est bon ça. C’est excellent… !

Faites pas attention, c’est les nerfs. C’est les nerfs qui lâchent…Fatigue, manque de sommeil. C’est mauvais, ça. Faut pas jouer avec le sommeil de l’homme !

…Nouveaux pères, on nous appelle !...Ça va, les anciens ?

Changez rien, surtout, hein !

Quelle heure il est ?

13

…Et on enchaîne ! C’est l’heure de la sou-soupe. La bonne sousoupe. La bonne poupougne du bébé à son papa.

Je vais y aller parce que l’autre ténia, là il va encore faire du scandale.

(Doucereux) – J’arrive mon chéri. Il arrive ton papa. Il est là ton papa. Ah ! Ils ont de la chance qu’on les aime. »

14

Source : Guy Bedos « Petites drôleries et autres méchancetés sans importances »

Guy Bedos  dans ses textes à l’humour acide met souvent le doigt là où ça fait mal et ne se gène pas pour dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas… !

15klee

Il joue avec les mots et nous les jette en pleine poire à la manière d’un entarteur, ce qui n’est pas toujours apprécié.

Le but recherché n’est-il pas de déranger nos habitudes, nos certitudes.

Une fois l’effet de surprise de se voir entarté passé, sachons apprécier la crème… !

16Bouguereau

Posté par grainsdesel à 17:17 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

lundi 30 avril 2007

L'avocat léguminophile… !

0Arcimboldo_Autumn

Pour ma défense, face aux empêcheurs de rire, « pisse vinaigre » ou autres coincés des mandibules, je leur propose de lire ce petit texte de la fin du XIX ° siècle plein d’impertinences.

Je tiens à signaler que certains mots employés sont à prendre au deuxième degré ; si vous n’avez pas le sens de l’humour, je vous invite à aller lire Bécassine*, c’est le point de passage obligé pour ne pas se prendre au sérieux… !

* Bécassine à l’école pour commencer… !

1Avocat

« Oui, Messieurs ! Oui, Messieurs !

Jusqu'à présent la société humanitaire ne s'était préoccupée que des animaux composant les races bovine, chevaline, masculine et féminine.

20animaux

Toutes les bêtes (comme moi) avaient trouvé l'occasion d'applaudir à la pensée généreuse de leurs honorables protecteurs ; c'est donc encouragé par une manifestation aussi flatteuse que je me suis chargé d'entreprendre la réhabilitation des fruits, fleurs et légumes composant le règne végétal ; et c'est avec l’assurance d'un triomphe qui portera ses fruits bien sûr dans le monde civilisé, avec lequel j'ai l'honneur d'être, que je me présente aujourd'hui pour vous dire :

2suricate

Vous avez devant vous, Messieurs, le protecteur, le défenseur des poireaux, des choux, des navets et, autres légumineux... je veux que les radis en bottes me reconnaissent pour avocat. Oui, Messieurs ! La nature si longtemps muette a trouvé son avocat pour défendre ses rejetons ; je ne parlerai point en faveur des bipèdes, quadrupèdes et crustacés : c'est assez de prendre la parole pour la famille des champs et des jardins, afin de renverser de mesquines interprétations comme celles qu'il m'a fallu citer à la barre, hier, à propos d'un melon, c'est-à-dire d'un particulier auquel on avait donné cette flatteuse dénomination.

3avocat

Comment, Messieurs ! Me suis-je écrié : vous invoquez l'application des lois pénales contre une simple parole qu'on vous lance en passant ? Quoi ! Parce que mon client vous appelle melon, vous avez la cruauté de lui intenter une action civile ! Mais, Monsieur, votre action n'est qu'une mauvaise action contre laquelle je proteste à haute et intelligible voix ! Prenez le melon par le bon côté, et dites-moi s'il n'est point digne de toutes les sympathies : il n'est point de palais ou il ne soit parfaitement goûté ; il n'est point de bouche qui ne vante sa fraîcheur, son bon goût et son parfum !

31

Trouvez-moi un homme qui réunisse autant de perfections et je consens à passer pour un aztèque ou un rhinocéros ! J’ai dit, le tribunal, considérant qu'il avait le dossier de ma cause, et attendu que j'avais parfaitement représenté le melon, m'a renvoyé des fins de la plainte et condamné la partie adverse à une forte amende et pas mal de frais !... Voilà une cause qui me poussera loin, je vous en réponds :

4formemasculine

Car, ayant cultivé moi-même la carotte et les artichauts, j'ai, pour attendrir mes juges et faire larmoyer l'auditoire un moyen infaillible et simple comme bonjour ! Permettez que je l'exhibe à vos yeux. (Il tire un oignon de sa poche.)

5oignon

Il n'en faut pas davantage pour attendrir le parquet ; ah ! C’est que, voyez-vous, quand il s'agit de défendre mes légumes, je deviens féroce comme un habitant du Jardin des Plantes ! Et c'est bien naturel, car si l'on n'avait point eu de légumes pour faire le pot au feu, l'on n'aurait jamais connu le bouillon consommé, la julienne, ni la soupe aux choux ; mais les hommes sont des monstres et des cannibales à l'égard du règne végétal :

6insouciance

L’insouciance humaine a déjà rendu la pomme de terre malade, les amandes amères et le raisin sec ; le malheureux raisin en a attrapé la maladie des pommes de terre

6la_pomme_de_terre__dite_l_infortunee_

Mais si le raisin venait à nous manquer un jour, il faudrait donc se jeter à l'eau comme des canards sauvages ou périr dans sa peau, de chagrin ? Mais lisez donc les spirituelles dissertations qu’a faites le célèbre Casimir de la Vigne, et vous verrez si c'est en vain que j’aurai pris la parole... !

7_noms_d_oiseaux

Oui, Messieurs, n'est-ce pas faire rougir la nature que de se prodiguer, comme un outrage, non seulement des noms d'oiseaux, mais encore des noms de fleurs, de fruits ou de légumes ? Et de se croire insulté, de s'empoigner aux cheveux, de se traîner sur les bancs de la police correctionnelle parce qu'on a, par exemple, échangé l'épithète de concombre ?... Cela demande une réparation exemplaire... Oui, Messieurs !

8l_aubergine__dite_pas_d_bol_

Et ce sera le bouquet d'un réquisitoire que j'exposerai en plein soleil et sans artifice à la face du monde entier. Ah ! Les hommes ne veulent point qu'on les appelle melon, cornichon, concombre ou cantalou !

9la_gourde__dite_mme_la_gourde_

Bravo ! Eh ! bien ! À mon tour j'intente un procès à la Comédie française pour avoir donné les noms de Lafleur, Jasmin à ses Beaux valets ! Il faut que les Narcisses, les Oliviers, les Marguerites et les Roses soient supprimés du calendrier.

10rosier

J’attaquerai, Messieurs Rosier ! Prunier ! Pommier ! Et jusqu'au gendre de Monsieur Poirier ! oui, oui, Messieurs, pour réhabilitation des fruits, fleurs et légumes je déterrerai, s'il le faut, Labruyère et Racine ; je ferai plus encore : j'interdirai toute allusion attentatoire compromettant la dignité de ces enfants de la nature ; je veux qu'il soit interdit d'appeler un « nègre » ou un courtier marron, un œillet dinde, une montre un oignon.

11montre_oignon

Je vous défends de me donner un soufflet sous le prétexte que ce n'est qu'une giroflée à cinq feuilles ; et si je vous emprunte 25 francs, je ne veux point qu'il soit dit que c'est une carotte que je vous ai tirée. Demain, Messieurs, je plaide pour un Grenadier que l'on a fait périr en France, et qui ne comptait pas moins de 197 ans de bons services en Afrique !

12le_concombre__dit_la_vinasse_

Enfin, et pour conclusion définitive, je présenterai la défense de 140 000 chinois et autant de cornichons qu’on fit enfermer dans les profondeurs d'un affreux bocal avant d’avoir atteint l’âge de la maturité. Cette cause est claire comme du vinaigre et j’en sortirai bien sûr, comme toujours, avec un succès aux petits oignons ».

Etienne Ducret (1829-1909)

En conclusion, ouvrez l’œil… !

13oeil

Et n’oubliez pas qu’un avocat si on le mange en entrée, il ne vous sera d’aucun secours pour assurer votre défense au palais… !

Les dessins de légumes viennent de chez :

www.alyon.org/.../legumes_humoristiques/

Posté par grainsdesel à 16:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

jeudi 15 mars 2007

Qui n’a pas eu à râler contre un maire… ?

1maire

Je ne vais pas vous parler d’élection présidentielle, mais vous faire penser qu’en 2008, vous allez élire votre futur maire (enfin la liste)… !

Votre SURICATE grincheux pour ne pas faillir à sa réputation y est allé de sa bafouille au maire de son village ; n’ayant pas de réponses, il s’est déplacé pour solliciter un rendez-vous… !

Voilà ce que j’aurais pu dire ou écrire ; je rassure mes amis (ies) blogueurs, ce qui va suivre n’est pas de moi… !

  • A cet endroit, la rue devient une avenue qui se transforme tout de suite en boulevard.

  • A la mairie vous êtes des moins que rien pour ne pas dire plus !

  • A la mairie, vous êtes tous comme Chirac à rien fiche de la journée.

  • A la mairie, vous me prenez pour un imbécile parce que je suis pauvre, mais les gens riches ne sont pas plus intelligents que moi. Regardez les politiciens.

squelettes

  • A quoi ça sert de faire encore des tralala pour le 11 novembre puisque tous les vieux qui avaient fait la guerre se 14 ils regardent vos cérémonies depuis le cimetière ?

  • Après 3 heures d’attente, le maire a regardé sa montre et a constaté que les mariés étaient en retard.

  • Au lieu de vous intéresser aux morts qui sont marqués sur le monument, vous feriez mieux de faire attention à tous les vieux qui attendent de mourir pour que vous vous intéressiez à eux !

echarpemaire

  • A part porter votre écharpe bleu blanc rouge, qu’est-ce que vous avez fait depuis l’élection ?

  • C’est une grande place carrée toute en longueur et pas très large.

  • C’était une cabine de téléphone où il fallait mettre une carte et toutes les pièces que j’ai voulu mettre ne rentraient pas.

vieux

  • Ca sert à rien de faire des activités pour les vieux puisqu’ils sont inactifs.

  • De quoi vous discutez aux réunions du conseil municipal ? De mes intérêts ou de conneries comme de refaire la route qui est encore très bien ?

  • Depuis que vous avez été élu, la cabine téléphonique tombe toujours en panne.

computer

  • Depuis que vous avez un ordinateur à la mairie, y a plus moyen de trafiquer les papiers comme vous faisiez avant.

  • Est-ce qu’on pourrait pas déplacer le bal du 14 juillet au 15 août ?

  • Être élu à la mairie, c’est facile pour vous parce que vous êtes pas mal foutu et que vous embrassez toutes les femmes sur le marché !

Ane1

  • J’ai bien reçu votre bulletin de la mairie et je vous pose la question : c’est avec notre argent que vous écrivez des âneries comme ça ?

  • J’ai dit à votre secrétaire de mairie : ou c’est comme ça ou c’est pas autrement !

  • J’ai reçu vos publicités pour l’élection municipale et j’ai bien l’honneur de vous dire que c’est pas une tête de con de Parisien qui va venir faire la loi chez-nous à la campagne !

ELU

  • J’ai toujours voté comme il fallait, c'est-à-dire pour celui qui a été élu.

  • J’ai toujours voté pour le général De Gaule et je continue encore aujourd’hui, et c’est pour ça que je ne veux plus de vous à la mairie !

  • J’écris pour vous annoncer qu’il faut changer l’état civil car mon fils ne s’appelle plus Manuel comme vous l’avez écrit à la mairie mais Martine.

agriculteur

  • J’en ai marre de voter pour des agriculteurs qui ne pensent qu’à se renvoyer la balle pour la pollution !

  • J’habite dans le même village que tous les Français.

  • Je n’ai pas fait l’ENA moi, monsieur, et pourtant mon intelligence n’est pas la moitié d’un con !

  • Je ne suis pas d’accord avec ma femme qui pense que vous êtes un incapable et moi aussi.

  • Je ne veux pas vous embêter encore avec mes histoires de poubelle, mais avouez quand même que c’est pas normal que la mairie ne ramasse pas des ordures comme mon voisin !

  • Je préfère voir un truand à la mairie qu’un voleur.

communiste

  • Je suis sûr que le maire se touche les dessous de table.

  • Je vous fait remarquer que ce croisement est très dangereux vu qu’il y a deux routes qui se coupent juste à cette place-là.

  • Je vous prie donc, monsieur le Maire, de faire annuler ce mariage honteux puisque ma fille a épousé ce Noir sans nous en parler.

  • L’adjoint au maire a tellement d’orgueil que sa tête est enflée comme un concombre.

panne

  • L’E.D.F a coupé des branches et m’a débranché.

  • La responsabilité de tous les accidents que j’ai eu n’est pas pour moi mais pour les routes où je circule et qui ne sont pas en état de conduire !

  • Le chemin qui mène à la ferme est plein de nids de poule.

DSCN4071

  • Le cimetière est dans un état pas possible et tous ceux qui y habitent pensent comme moi !

  • Le maire a refusé de prendre la parole pour un discours qui a duré près d’une heure.

  • Le maire est une vraie mafia à lui tout seul !

  • Le toit de l’église fuit depuis deux ans et la vierge est toujours mouillée ; Faites quelque chose pour elle s’il vous plaît, monsieur le maire !

dos_d__ne

  • Les ralentisseurs que vous avez mis devant l’école sont trop hauts et ma femme se fait sauter 4 fois par jour.

  • Mes impôts pour la commune j’aimerai bien les voir dans les trous de la route et pas dans votre poche !

  • Mes taxes elles servent qu’à vous payer des feux d’artifice au 14 juillet !

2_s_applaudissements

  • Moi à votre place, si j’étais maire je m’occuperais un peu plus gentiment de toutes les femmes de la commune qui n’ont pas d’homme à se mettre sous la main.

  • Nous sommes la commune française où il y a le plus de chômage dans le monde !

  • On vous demande pas grand-chose, juste d’en faire beaucoup.

chien1

  • Oui, monsieur le maire, vous êtes responsable des cacas de chien dans les rues, même si ce n’est pas vous qui le faites personnellement.

  • Parce que vous avez fait la route pas assez large, mon voisin est obligé de faire plein de manœuvres difficiles avec sa voiture pour rentrer dans son garage qui est contre le notre. Alors ce qui devait arriver est arrivé ; un matin où il était sûrement bourré, il a fini par réussir à rentrer dans ma femme. Faut le faire !

  • Quand je serai maire à votre place, on verra le changement à l’œil nu.

  • S’il faut gueuler pour qu’on m’entende, alors attention parce que je vais parler plus fort !

date

  • Si les morts votaient, c’est sûr que vous serez battu à force de vous foutre du cimetière.

  • Si c’est pas le maire qui est chargé d’enlever les ordures, que voulez-vous que je fasse avec ma femme ?

  • Si on n’a plus le droit de faire des feux d’artifice à Noël, c’est pas la peine de donner des jours de congé pour les fêtes !

m_re

  • Sur le drapeau français que vous mettez sur la mairie, les couleurs ont viré puisque le bleu est noir, le blanc est vert et le rouge est marron; une mère n'y reconnaîtrait pas son enfant!
  • Vos promesses de marchand de soupe qui mange à tous les râteliers, j’en ai entendu depuis des années !

  • Votre cantonnier, à part discuter le coup avec des verres de vin rouge il a rien d’autre à foutre ?

  • Votre discours était creux comme un manche de pelle.

  • Votre monument aux morts ne parle que de décédés !

  • Vous êtes le maire, c’est-à-dire comme le président de la république de la commune.

  • Vous me dites qu’il faut un certificat de naissance pur s’inscrire, mais je n’en ai pas besoin puisque c’est vous qui m’avez accouchée quand je suis née, vous vous rappelez bien puisqu’à l’époque vous n’étiez pas encore le maire mais le médecin.

soleilsucre

Alors vivement la fête des mères, au moins on connaît le programme… !

Posté par grainsdesel à 16:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

jeudi 8 mars 2007

Encore une journée de la femme… !

11Meerkat

Non contente d’être mise à l’honneur toute l’année,

elle est toujours partante pour être la fée du logis :

C’est qu’elle y tient à se mettre toujours en avant avec ses multiples talents :

2femme

Faire le ménage :

- Chéri, je t’avais dit de faire la poussière mais pas avec la ponceuse… !

3cuisinier

La cuisine :

- Chéri, pourquoi as-tu mis des croquettes de pupuce dans le gratin dauphinois… ?

31choupinet

S’occuper des enfants :

- Chéri, tu as oublié ton « Play Boy », dans la chambre de Choupinet… !

32lettre

La paperasserie :

- Chéri, c’est quoi cette lettre de rappel des impôts… ?

4femme_au_volant

La voiture :

- Chéri, je ne comprends pas, le garagiste m’a certifié que nous avons fait 40000kms sans faire la vidange… !

41jardinage

Le jardin :

-Chéri, où as-tu mis la tondeuse à gazon… ?

5suricat_bodybuild

Les animaux :

- Chéri, je n’ai pas vu pupuce depuis hier, tu ne l’as pas oublié au gymnase… ?

Heureusement qu’elle a encore des talents cachés qu’elle nous réserve pour les longues soirées, après la télé… !

6migraine

- Chéri, Heu ! Pas ce soir, j’ai la migraine… !

- Ah bon… !

Conclusion:

J’ai décidé de participer à la journée de la femme… !

La solution la voici… !

J’attends votre avis éclairé pour le choix :

10drag_queen_

En rouge ?

11Dragqueen

En bleu ?

femme

Plus sérieusement une grande pensée pour toutes ces femmes bafouées, battues, exploitées, sous la coupe de mâles sectaires… !

Juste un petit rappel :

Souvenez-vous de ne pas vous voiler la face derrière votre bonne conscience de nanti… !

Le vent peut tourner et la voile se gonfler pour vous emmener vers… ?

PubAfgane

Et là, je ne déconne plus… !

Posté par grainsdesel à 13:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

dimanche 4 mars 2007

L’argent coule à flot… !

frog

Il suffit de se prélasser comme cette grenouille et d’être sous le bon robinet, pour oublier les petits soucis d’argent avec les administrations.

Pour ceux qui ne savent pas nager sous l’œil inquisiteur des ronds de cuir ; voilà ce qui vous attend.

  • Ce n’est pas de l’argent qu’on demandait, c’est une augmentation.
  • Ce n’est pas l’argent qui m’intéresse, mais juste de gagner plus.
  • Ce n’est pas par plaisir que je touche celle de mon mari.

impots

  • Dans tout l’argent que vous réclamez, je crois bien que je vous dois surtout 0% !
  • Des sous, vous êtes bons à en donner à ceux qu’en ont pas besoin !

pastouche

  • Dites-moi vite quelle moitié de mon épouse je dois toucher.
  • Du train train où vont les choses, je ne suis pas prêt de toucher.
  • Envoyez-moi le chèque à mon ordre mais sans mettre mon nom s’il vous plaît.
  • Est-ce que je toucherai encore un peu de mon mari après sa mort ?
  • Faites-moi confiance pour une fois et remboursez-moi-les yeux fermés.

3poussins

  • J’ai quand même bien droit à autant d’argent que j’ai d’enfants!
  • Je crois rêver quand vous me dites qu’on ne fait pas des enfants pour toucher de l’argent !

4hurler

  • Je hurle à la mort depuis des années juste pour pouvoir vivre.
  • Je n’ai pas les moyens de me faire refaire toute la bouche en or !
  • Je n’ai plus un sou et même le porte-monnaie de l’argent du ménage est à découvert.
  • Je ne ferai plus d’enfant tant que vous ne m’aurez pas versé les sous.
  • Je ne peux pas vous payer maintenant, il faut attendre la mort de mon mari et l’héritage qui va avec.
  • Je ne suis qu’un pauvre malheureux qui n’a même plus mille euros pour se payer une baguette de pain !
  • Je ne veux pas de votre chèque qui n’est même pas le début de la moitié de tout mon dû.
  • Je ne vous réclame pas d’argent, je veux seulement un chèque !

INVENTEUR

  • Je suis un inventeur méconnu, mais si vous voulez bien m’accorder une subvention, vous vous apercevrez vite que je peux changer la vie du monde entier avec mes trouvailles de génie.
  • Je vous adresse sous ce pli la facture que vous m’avez réclamée. Si vous ne la recevez pas, vous voudrez bien me le faire savoir.
  • L’argent moi je m’en fiche, je veux simplement en avoir beaucoup.
  • La moitié de ce que vous me devez encore n’est même pas le total des deux derniers accidents.
  • La mort de mon premier mari m’avait rapporté plus qu’avec celui-là.

6PICSOU

  • Les banques c’est Picsou et compagnie !
  • Mon mari est décédé dans ma dernière lettre. Est-ce que je dois encore toucher ?
  • Par pitié, donnez moi vite de l’argent, je n’en ai même plus assez pour remplir la bouche de mes enfants.

militaire

  • Pas la peine de m’envoyer des « commandemants de payer », moi je suis un ancien militaire et je ne reçois pas d’ordre comme ça !
  • Plus mon mari meurt, moins je touche d’argent.

7biocarburants

  • Pour faire un bon jeu de mots, je vous dirais que je suis fermier qui n’a plus de blé.
  • Quand je constate ma retraite, je devine que mon avenir va recommencer comme par le passé.

9compteurs

  • Si vous ne voulez pas me rembourser, j’irai demander les sous jusqu’au Président de la République de France !
  • Si vous refusez de me payer, je vais vous priver de ma clientèle et vous serez bien avancé !
  • Si vous voulez que je vous paye, donnez moi de l’argent !
  • Trop c’est trop, vous ne me donnez pas assez !
  • Vous me dîtes que je n’ai pas réglé ma prime, mais comment voulez-vous que je vous paye si vous ne me payez pas avant ?
  • Vous me prenez des adgiaux à presque 17 % alors que mon découvert n’a pas duré plus de cinq minutes.
  • Vous ne faites que m’additionner de l’argent en moins.
  • Vu tous les malheurs que j’ai eu, vous pouvez bien faire un effort pour me sortir plus d’argent.

schwein

Conclusion :

Avec les administrations, vous serez toujours considéré comme un cochon de payeur et il ne vous restera plus qu’à aller grogner ailleurs.

En tant que Suricate râleur, j’en sais quelque chose à tel point que j’envisage de prendre une licence de Pro… !

Posté par grainsdesel à 17:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]