jeudi 22 juin 2017

Le Baroque des Lumières - Chefs d'œuvre des églises au XVIIIème siècle… !

IMG_7851

La mode du kimono plus colorée que le noir de Balenciaga ayant laissé mes visiteurs paralysés, à moins que les températures immigrées du Sahara en soient responsables, je ne sais plus que publier.

Ce sera avec un retour dans les églises où l’on trouve toujours de la fraicheur.

Panorama 19

La peinture française des XVIIe et XVIIIe siècles évoque généralement davantage les raffinements de la fête galante,

IMG_7875

(Le repas de Diane «Jacques Jordaens ») 

et du portrait que les fastes de la grande peinture religieuse.

IMG_7861

C'est pourtant dans les églises de Paris que la peinture des Lumières était la plus spectaculaire, au point d'être célébrée par Diderot pour son expressivité dramatique, son efficacité narrative et sa composition théâtrale. De François Lemoine et Jean-François de Troy à Jacques-Louis David, les plus grands artistes s'y montrèrent sous leurs meilleurs pinceaux.

IMG_7830

Ils imaginèrent des toiles de grandes dimensions, des décors plafonnants et des perspectives accordant la part belle au trompe-l’œil,

IMG_7822

tous aussi saisissants que les créations de la Rome baroque du XVIIe siècle. Pour vous éviter de faire votre chemin de croix par cette canicule, je vous invite à visionner un montage de cette exposition.

Posté par grainsdesel à 10:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


vendredi 16 juin 2017

Kimono, au bonheur des dames, Musée Guimet de Paris… !

IMG_8020_stitch

"Pour la première fois hors du Japon sont exposées en France, au musée Guimet,

IMG_8277

les plus belles pièces textiles de la collection de la célèbre maison Matsuzakaya, fondée en 1611.

IMG_8054

À travers ces kimonos exceptionnels est porté un regard inédit sur l’évolution de la mode au Japon depuis l’époque d’Edo (1603-1868) jusqu’à nos jours.

IMG_8051

L’exposition traite de l’évolution de ce vêtement et de ses accessoires et montre leurs réinterprétations dans la mode japonaise et française contemporaine.

IMG_8060

Porté à l’origine comme un vêtement de dessous par l’aristocratie, avant d’être adopté par la classe des samouraïs comme vêtement extérieur, le kimono est vite devenu un vêtement usuel pour toutes les classes de la population japonaise. Source: Musée Guimet

Pour un aperçu plus complet de cette exposition, je vous invite à visionner mon montage vidéos-photos.

Posté par grainsdesel à 10:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 9 juin 2017

Le noir te va si bien ou « l’Œuvre au Noir de Balenciaga…» !

IMG_8249

« En hommage à Cristóbal Balenciaga (1895-1972), le couturier des couturiers, le Palais Galliera présente au musée Bourdelle : Balenciaga, l’œuvre au noir, résonnant des sonorités noires d’un alchimiste de la couture.

IMG_8122

Du grand hall des plâtres jusqu’à l’extension contemporaine de Portzamparc, en passant par les ateliers de Bourdelle,

IMG_8149a

les pièces du couturier établissent un dialogue tranchant, noir sur blanc, avec ce grand maître de la sculpture du tournant du XXe siècle.

IMG_8200

Chez Balenciaga, le noir, plus qu’une couleur ou même une non couleur, est une matière vibrante, tour à tour opaque ou transparente, mate ou brillante, tout en jeux de lumière qui doit autant à la somptuosité des tissus qu’à l’apparente simplicité de ses coupes.

IMG_8204

Un rehaut de dentelles, une composition de broderie, une guipure, un épais tombé de velours de soie et c’est une jupe, un boléro, une mantille, une cape réinventée en manteau, un manteau taillé en pèlerine... Ici, des pièces de jour, tailleur, veste... et là, des ensembles du soir, aussi des robes de cocktail doublés en taffetas de soie, bordés de franges, ornés de rubans de satin, de perles de jais, de paillettes... et des accessoires, noirs bien sûr...

IMG_8231

D’un noir conjugué à travers une centaine de pièces issues du fonds Galliera et des archives de la Maison Balenciaga ». Source : Musée Galliera

Cette exposition à mon goût un peu austère dès les premiers modèles exposés, s’améliore par la suite dans « l’aile Portzamparc », une expo qui vaut le détour notamment pour le cadre et les œuvres de Bourdelle.

IMG_8258a_stitch

(Une pièce à ne pas manquer, l’appartement de Bourdelle)

Je vous invite pour un aperçu plus complet à visionner mon montage vidéo-photos, réalisé dans des conditions difficiles, modèles occultés par des tentures, nombreuses vitrines

IMG_8243

occasionnant des reflets et ne facilitant pas la mise au point et toujours de nombreux visiteurs.

 

Posté par grainsdesel à 12:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 2 juin 2017

Rodin, l’exposition du centenaire au Grand Palais … !

IMG_7537a

(L’âge d’airain)

Auguste Rodin (1840-1917) est considéré comme le père de la sculpture moderne. À l’occasion du centenaire de sa mort, le Grand Palais présente une exposition de ses plus grands chefs-d’œuvre :

IMG_7540

 (Le Penseur)

IMG_7548

(Le Baiser)

IMG_7538

(Les Bourgeois de Calais)

IMG_7541

(Rodin et Baselitz)

Le parcours retrace les rêves et les gloires de ce poète de la passion, maître incontesté et monstre sacré.

IMG_7595

Son Balzac annoncé pour le salon de 1898 fait scandale, les critiques sont impitoyables : "une larve informe", "un fœtus colossal".

Il révolutionne la création artistique avant Braque, Matisse ou Picasso, et la fait à jamais basculer dans la modernité.

IMG_7654

(Picasso - L’homme au mouton)

IMG_7628

(*Iris messagère des dieux)

IMG_7656

(César Baldaccini -  Brigitte-Nadine)

Cette exposition présente le travail de l’artiste mais aussi les œuvres de grands maîtres tels qu’Antoine Bourdelle, qui a été influencé par ce précurseur de la sculpture moderne,

IMG_7579

(Bourdelle, La guerre ou trois têtes hurlantes)

ou Giacometti

IMG_7651

(Homme à mi-corps)

Je vous invite à visionner mon montage vidéos-photos, réalisé dans des conditions difficiles vu le grand nombre de visiteurs ; soyez indulgents pour la qualité des photos et de certaines vidéos mais voulant préserver au maximum l’anonymat des personnes, j’ai du patienter de longues minutes pour in fine n’avoir que quelques secondes sans visages.

* Pour ma part, après Courbet une autre façon de représenter "L'origine du monde...!"

Posté par grainsdesel à 23:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,