DSC08555

Combien de ces  animaux payés au prix fort et offerts en cadeaux de Noël, seront abandonnés cet été au bord d’une route ?

 

01abandon

 

D’après le code civil « les animaux sont reconnus comme des êtres vivants doués de sensibilité »… !

 

02êtres vivants

 

La liste est longue pour ceux qui considèrent l’animal

 

2a

 

comme une source de revenus,

 

03

 

(Caricature Biassu)

Leurs animaux ils les aiment à tel point

 

04martyr

 

qu’il est hors de question de les maltraiter.

 

05pêche

 

Regardez les braves saigneurs des bois et des forêts

 

6segochasse

 

Ce sont les seuls amoureux de la nature qui régulent la faune

 

07chasse

 

En lâchant du gibier d’élevage la veille de l’ouverture de la chasse afin d’être certain de pouvoir se faire photographier avec leurs victimes.

 

08chasse

 

N’hésitant pas à braconner pour ne point rentrer « bredouille ».

 

9braconnage

 

On autorise des chasses réservées à une certaine élite pour satisfaire le lobby des chasseurs

 

10braconnage

 

Que dire des amateurs de corrida ?

 

11

 

Des animaux de cirque ?

 

12cirque liberté

 

(Caricature BMB… ?)

Je ne comprends pas comment l’on peut se rendre dans des cirques où les animaux loin de leur milieu naturel,y sont maltraités.

 

13cirque

 

De même que certains autres qui tournent en rond du matin au soir.

 

14

 

Il y a des moments, surtout en cette période de fêtes, tout est basé sur la bouffe,

 

15

 

Il faut satisfaire le consommateur sans état d’âme, et pour respecter des dogmes religieux débiles on égorge à qui mieux mieux.

 

16abatoir

 

La liste serait longue, je me contenterai de finir ce billet en l’illustrant avec des dessins qui n’ont pas besoin d’explications pour montrer ce que l’homme soit disant civilisé est capable.

 

17apprivoisement

 ***

 

18cages

 ***

 

19cruauté

 ***

 

20

 ***

 

21

 (Caricature Torro)

 

22

 ***

 

23tests

 ***

 

24superstition

 ***

 

25zoo

 ***

 

26

 ***

 

p27

 (Caricature Charteris)

 

politique et animaux

 

Je conclurai en vous souhaitant bon appétit… !

J’ai volontairement alterné certains dessins qui inversent les rôles des rapports entre l’homme et l’animal. Je sais que ce billet va m’attirer des commentaires acerbes, je m’en fous et j’invite les chasseurs, aficionados, amateurs de cirque, et autres fanas de la souffrance animale d’éviter de venir essayer de me convaincre que les animaux sont sur terre pour les plaisirs de l’homme.

Nota Bene: Je n'ai pu mentionner tous les réalisateurs des dessins, soit par manque de signature ou celles existentes étant difficiles à déchiffrer, j'espère qu'ils ne m'en tiendront pas rigueur, ils ont été utilisés pour défendre la cause animale, je les en remercie.

Un grand merci à Claire ma petite fille qui m'a fourni la plupart de ces dessins.

Les animaux j'aime les voir en pleine nature, leur milieu naturel, malheureusement parcouru par les amateurs de trophées de chasse.