014

Au Père Lachaise les chapelles familiales occupent des allées entières, et datent en général de la fin du XIXème, début du XXème siècle (1880-1920).

 DSC03103

 Malheureusement, leurs vitraux disparaissent à une allure vertigineuse, après avoir subi les caprices du temps, faute d’entretien ou plus souvent cassés ou volés.

 013

Il en resterait environ un peu plus de400.

La plupart de ces vitraux sont difficiles à photographier, protégés par des portes et des grilles, d'autres impossibles.

 DSC03079

 La majorité représente des scènes de la vie du Christ ou de la vierge. Souvent sans aucune originalité, se contentant de reproduire des tableaux célèbres : Vierge au siège de Raphaël,

 062

 "Assomption" de Murillo, "Christ en croix" de Philippe de Champaigne, "Descente de croix" d'après Rembrandt.

On y trouve un grand nombre de représentations de la croix

 011

avec de nombreuses variantes de détail d’ornement,

 004

de couleur,

 003

des symboles, avec mon préféré représentant une tête de serpent

 050

 en pendant avec une tête d’aigle, vitraux à découvrir dans la chapelle de la famille  Schrod dans la division 85 ; des portraits de défunts,

 038

des fleurs diverses et variées (pensées, pavot, immortelle, palmes, lierre etc.. !

 039

Quelques blasons,

 032

des représentations de saints.

 021

Le cimetière du Père Lachaise est un musée de l’art funéraire à ciel ouvert, pour ne pas dire à tombeau ouvert.

 DSC03090

Parcourir ses allées et ses divisions vous permettra de découvrir d’autres représentations exceptionnelles de cet art; Cénotaphes, gisants, stèles, sculptures diverses et variées etc.

 DSC03123

Consacrer un peu de temps à ce musée de l’Art funéraire est une façon de dompter ,la peur de la mort.

DSC03118

Après tout vivre n'est-il pas mourir un peu chaque jour...?

DSC03063

Mais tant qu'à choisir, je ne suis pas pressé...!

Je vous invite à visionner le montage photo d’une faible partie des vitraux des chapelles du Père Lachaise… !