1

« *[Face à la "Révolution de jasmin" et à ses prolongements, le sentiment prédominant en Europe semble être la crainte, bien avant l'espoir et la solidarité pour ces mouvements d'émancipation.

Comme l'ont illustré les thèmes abordés durant les élections cantonales en France, l'inquiétude naît d'abord de la possibilité de flux migratoires incontrôlables et incontrôlés.

 2

(Dessin Chapatte)

Particulièrement sensible dans les pays européens du Sud (Espagne, Italie), plus fréquemment concernés par ces flux du fait de leur proximité méditerranéenne, cette préoccupation est néanmoins partagée par une grande majorité des citoyens européens.]…[ L'inquiétude suscitée en Europe par les évènements actuels dans les pays arabes

 3

doit être prise en compte : on observe en effet une convergence des opinions publiques nationales vers plusieurs sujets de préoccupation majeurs, comme l'immigration ou la montée des mouvements islamistes.

 4

Une inquiétude diffuse que l'Union européenne peine à intégrer dans sa définition d'une politique étrangère commune. Mais pour s'ériger comme un véritable acteur politique international, l'Union ne pourra indéfiniment faire l'économie d'une telle réflexion.] »

* Extrait article Fondation Jeans Jaurès, paru dans Le Monde du 9.4.2011

Nos politiques feraient bien de regarder les choses en face et de prendre conscience du problème.

 5kharlamov_sergey

(Conscience par Sergey Kharlamov)

Où je n’ai rien compris au film ou j’ai loupé un épisode, mais il me semble que dans le cas des migrants Tunisiens ou Egyptiens on n’est plus dans le cas de demande d’asile politique

en raison de persécution ou mise en danger. Nos braves adeptes des croisières en direction de Lampedusa se sont investis dans la révolution pour obtenir la démocratie, et maintenant qu’ils l’ont, ils se taillent comme des repris de justice amnistiés… !

A croire que les sondages post-révolutionnaires n’étaient pas favorables… !

 6

(Dessin Valère)

Prenons garde (comme le font entendre certains politiques nantis, aux émoluments leur permettant de se loger dans des beaux quartiers, loin des problèmes liés à une immigration incontrôlée) à ne point considérer comme un cadeau et une chance pour la France, l’afflux de ces chercheurs d’avantages sociaux.

Tout le monde est beau, tout le monde est gentil, fait partie des pensées utopiques des doux rêveurs qui bâtissent des châteaux en Espagne.

 7JacekYerka

(Dessin Jacek Yerka)

Vouloir introduire un nouveau cheval de Troie, risque de nous donner des lendemains qui déchantent, avec le risque d’y perdre notre identité nationale ; je n’y vois qu’un sombre avenir, conduisant notre pays à la ruine… !

 8Gkulag

(Tableau G.Kulag)

Dire que nous ne sommes pas en danger face à ce risque majeur d’immigration, n’est pas la vérité. J’ose être encore optimiste en considérant la bouteille encore à moitié pleine en espérant qu’elle ne prendra pas le goût du bouchon… ! 

Le problème est de savoir qui a ôté le bouchon… ?

 9

J’invite tous les partisans d’une immigration incontrôlée, voulant accueillir toute la misère du monde à lire le livre de Jean Raspail

 10

« Le Camp des Saints » réédition de janvier 2011, paru aux éditions Laffont avec notamment sa préface « Big Other ».

Je vous pose la question : et si cette fiction écrite en 1973, devenait une réalité ?

 11

On serait loin des Indes Galantes de Jean Philippe Rameau et des paroles du chœur qui clot le prologue :

« Traversez les plus vastes mers,

Volez, volez Amours, volez, volez ! »